Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Les plages d'Agnès

Une autobiographie unique en son genre, une traversée dans le temps à travers les yeux d’Agnès Varda. La réalisatrice française a décidé de nous emmener sur les plages de sa vie pour mieux nous la raconter.

Synopsis

La plage a toujours fait partie de la vie d’Agnès et c’est à reculons qu’elle nous y invite pour la découvrir. Cette autobiographie est une rétrospective des œuvres d’une réalisatrice et d’une photographe engagée, parsemée de morceaux de vie choisis : ses débuts dans la photographie puis dans le cinéma avec La Pointe Courte, son combat pour la cause féministe, mais aussi sa vie de famille auprès de son mari Jacques Demy aujourd’hui décédé. Un kaléidoscope éclatant comme les aime la réalisatrice.

La plage dans le film

Ou plutôt les plages. Ce documentaire biographique a été tourné sur les plages de plusieurs pays différents, des pays où la réalisatrice a roulé sa bosse entre rencontres initiatiques, amicales, et militantisme.
Le spectateur part ainsi à la découverte de la plage de la Corniche en Sète dans la région Languedoc-Roussillon, puis de la longue plage de sable de La Guérinière sur l’île de Noirmoutier.
Il est ensuite promené sur la jolie plage de La Panne en Belgique, avec ses 5 km de long et ses vastes dunes, sans oublier les plages bondées de Venice Beach et Santa Monica à Los Angeles, Californie.
Enfin, Agnès Varda fera même construire une plage improvisée en plein Paris afin de ne pas dépareiller avec le titre du film. La plage sera construite dans sa propre rue, Rue Daguerre dans le 14ème arrondissement, et aura nécessité plusieurs tonnes de sable pour voir le jour.

A propos du réalisateur

Agnès Varda est une réalisatrice atypique, une de celles de la nouvelle vague qui a secoué l’univers du cinéma français à la fin des années 50. Un point commun qu’elle partage avec Claude Chabrol et François Truffaut entre autre, même si elle s’en est toujours défendue.

Elle est habituée à filmer avec les moyens du bord, n’utilisant que le strict minimum pour réaliser ses films et documentaires. A 80 ans, plusieurs fois primée pour son travail, Agnès Varda saute le pas et prend la décision de raconter sa vie au travers de ce qu’elle fait de mieux : un film. Elle décide pour cela de revenir sur les plages de son enfance, de son adolescence, et de sa vie active de militante. Le résultat est un film poignant, non dénué d’humour, récompensé par un César en 2009 dans la catégorie Meilleur film documentaire. Autant dire un film à voir !

Fiche d’identité du film

« Les Plages d’Agnès » est un film autoportrait réalisé par Agnès Varda.
Acteurs principaux : Agnès Varda, Yolande Moreau, Mathieu Demy, Jane Birkin
Scénario : Agnès Varda
Réalisation : Agnès Varda
Production : Agnès Varda
Pays d’origine : France
Date de sortie en France : 17 décembre 2008
Genre : Film biographique (biopic)
Lieux de tournage : France, Etats Unis et Belgique
Durée : 1h50

Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.