Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Malibu Shark Attack

Si vous avez aimé "Alerte à Malibu", vous allez peut-être apprécier cette version gore. Il faut dire que dans ce film, les sauveteurs en maillot rouge vont en baver, victimes à la fois d'un raz-de-marée et d'attaques de requins. C'est délicieusement stressant et plutôt bien fait.

Synopsis

C'est une autre journée qui commence sur une plage de Malibu. Chavez (Warren Christie) y est sauveteur et fait équipe avec Barb (Sonya Salomaa), Doug (Remi Broadway) et, manque de pot, il doit aussi composer avec Heather (Peta Wilson), son ex-petite amie. Pendant que tout ce petit monde vaque à ses occupations et préoccupations, un tremblement de terre sous-marin libère des requins-lutins préhistoriques de leur caverne, requins qui se mettent alors à dévorer les malheureux nageurs qu'ils rencontrent près de la plage. Pour ne rien arranger, le séisme a provoqué un tsunami et l'alerte ne tarde pas être donnée. Une fois la vague passée, quelques survivants se retrouvent coincés sur la cabane des sauveteurs avec de l'eau à perte de vue et des requins-lutins en guise de compagnie. Commence alors une course contre la montre, surtout que les requins entreprennent de démanteler la petite cabane.

La plage dans le film

Le film a beau s'appeler "Malibu shark attack", le tournage s'est en fait déroulé en Australie, sur l'une des plages de l'immense ville de Gold Coast.
Gold Coast est une mégalopole située sur la côte est de l'Australie, résultante d'une fusion entre de nombreuses villes de la région (on parle plus justement d'une conurbation). Elle possède un long littoral d'une soixantaine de kilomètres de long qui est bien évidemment constellé de plages toutes aussi touristiques et réputées les unes que les autres. Mais c'est le sable chaud et le soleil radieux de la plage de Surfers Paradise qui a attiré l'œil du réalisateur de "Malibu shark attack".

Avec un nom pareil, la plage a intérêt à ne pas décevoir et c'est le cas : sable blond, eau turquoise, température tropicale et vagues parfaites pour le surf, il est vraiment facile de s’y croire en Californie. Dès lors, pas étonnant que le film ait pu donner le change.

Anecdotes et détails croustillants

Pour une fois, ce n'est pas au grand requin blanc que s'en prend un film versant dans la sharkploitation, mais à une autre espèce de requin : le requin-lutin. Il est dit dans le film que c'est un requin préhistorique, en réalité, ce requin est bien contemporain et on le rencontre à notre époque, quoique très rarement. Autre chose : dans le film, il passe son temps à boulotter des nageurs les uns après les autres. Dans les faits pourtant, ce requin chasse tellement lentement qu'il n'est normalement pas un danger pour un être humain.

Sonya Salomaa, l'actrice qui joue le rôle de Barb, est la femme de Warren Christie (Chavez, le héros du film) dans la vraie vie.

Fiche d'identité du film

Acteurs principaux : Warren Christie, Jeff Gannon, Sonia Salomaa, Chelan Simmons, Peta Wilson, Remi Broadway.
Scénario : Keith Shaw
Réalisation : David Lister
Production : Limelight International Media Entertainment et Insight Film Studios
Pays d’origine : Canada et Australie
Date de sortie en France : 25 juillet 2009 (première diffusion sur Syfy)
Genre : Horreur
Lieux de tournage : Australie
Durée : 1h28

Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.