Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Emmener son chien à la plage : précautions et bons réflexes

Les chiens adorent s'amuser en extérieur et quoi de plus enthousiasmant pour eux alors que de courir à en perdre haleine sur une plage. Mais pour profiter sereinement de ce moment de détente avec son fidèle compagnon, il y a quelques règles à respecter et des précautions à garder en tête.
Emmener son chien à la plage : précautions et bons réflexes

Le chien est d'un naturel joueur, surtout s'il est invité à répandre sa bonne humeur sur du sable chaud à proximité de vagues constamment en mouvement. Il serait toutefois faux de penser que la plage n'est qu'un terrain de jeu de plus pour lui, surtout en sachant que c'est un lieu public. La première chose à faire sera donc de s'assurer de respecter les règles locales.

Votre chien est-il autorisé sur la plage ?

Toutes les plages ne sont pas accessibles à nos compagnons à 4 pattes, alors si vous voyez un panneau d'interdiction, n'insistez pas. Dans le cas où aucun panneau ne vient contrecarrer vos plans, pensez tout de même à vous renseigner sur les obligations de la plage comme la tenue en laisse par exemple, ou encore les zones autorisées ainsi que les chemins obligatoires.

Voyez également si votre toutou a le droit de se baigner ou non, et informez-vous sur les possibles horaires aménagés pour les chiens. Dans la plupart des cas, les plages ouvertes à nos compagnons n'autorisent leur présence qu'avant 10h et après 19h. Dans l'absolu, ce n'est pas plus mal puisque, entre 10h et 16h, le soleil tape fort et augmente les risques d'insolation, quand ce ne sont pas ses coussinets qui souffrent du sable ou du béton brûlant.

Enfin, le fait que vous soyez à la plage ne vous dispense pas de ramasser les éventuelles déjections. Pensez donc à vous équiper en conséquence. Cela vous évitera de recevoir une amende, déjà, mais c'est surtout par politesse vis-à-vis des autres usagers et pour respecter l'hygiène des lieux.

Gardez votre animal à l'œil

A la plage, comme dans tout autre espace public d'ailleurs, le maître est responsable de son chien. Non seulement vous devez veiller à ce qu'il n'embête pas les autres vacanciers, mais aussi à ce qu'il ne court pas trop loin au risque de se perdre. Idem quand il est dans l'eau : ne le laissez pas s'éloigner du rivage et méfiez-vous des courants !

Faites également attention à la chaleur : tout comme nous, les chiens peuvent vite se déshydrater sous le soleil. Emmenez donc sa gamelle avec vous, de même que deux ou trois litres d'eau que vous lui proposerez régulièrement. Enfin, si vous pensez rester longtemps au bord de la mer, apportez un parasol pour avoir votre zone d'ombre rien qu'à vous. Votre fidèle compagnon vous en sera reconnaissant.

Chien sur la plage

Les précautions à prendre avant, pendant et après la plage

Les parties les plus dépourvues de poils de nos toutous sont aussi celles qui sont le plus sensibles. Pour les protéger, il existe des crèmes solaires vétérinaires à enduire sur l'abdomen ou encore les cuisses du chien. En tout cas, n'utilisez jamais la vôtre.

Après, même s'il est tout excité à l'idée de s'amuser à la plage, ne laissez pas votre chien jouer sans arrêt au risque de le voir faire un malaise. Au plus fort de la chaleur, mouillez-lui de temps à autre l'arrière de la tête et si jamais vous remarquez qu'il subit un coup de chaud, il ne faut pas hésiter à lui mettre un linge trempé d'eau fraîche sur tout le corps.

Enfin, au moment de rentrer, rincez sa fourrure à l'eau douce et laissez sécher. Une fois à la maison, lavez votre chien intégralement pour débarrasser sa fourrure du sel. Portez une attention particulière à ses oreilles qui sont fragiles et qui doivent être soigneusement nettoyées. Aucun corps étranger ne doit y rester, ni sable, si sel.

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 27/05/2019
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.