Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un pêcheur de homard avalé et recraché par une baleine

Un pêcheur de homard avalé et recraché par une baleine

Un pêcheur de homard en pleine activité a été avalé, puis recraché par une baleine, ce qui lui a permis de raconter ses mésaventures aux médias locaux.

Malgré ce que nous a fait croire la version Disney de "Pinocchio" pendant des années, avec cette baleine terrifiante qui avale Gepetto, le père adoptif de la marionnette, en le gardant prisonnier durant près de 2 ans dans sa bouche, ces cétacés ne sont pas friands d'humains. Toutefois, quand ils cherchent de la nourriture, ils foncent tout droit, bouche ouverte, en engloutissant ce qui se présente… même s'il s'agit d'un pêcheur de homards infortuné.

Michael Packard l'a appris à ses dépens, en se faisant happer par une jeune baleine le 11 juin 2021, alors qu'il se trouvait à Provincetown dans le Massachusetts, en pleine pêche. Il était à environ 13 mètres de profondeur quand une baleine à bosse l'a avalé, en le maintenant pendant 30 à 40 secondes dans sa bouche. En remontant à la surface – et en se rendant compte qu'elle avait mangé un aliment démesurément grand même pour elle – elle l'a rejeté dans l'océan, bien vivant, avec seulement quelques bleus.

Une chance pour le pêcheur qui raconte qu'il a senti un coup lorsque tout est devenu noir. Il a d'abord pensé avoir été mordu par un requin, avant de se rendre compte qu'il respirait toujours, grâce à son régulateur de plongée, et qu'il n'y avait ni dents ni morsure sur ses membres. C'est alors qu'il a compris où il se trouvait.

À peine le temps de réaliser qu'il s'apprêtait à se faire avaler que la baleine à bosse l'avait éjecté dans l'air. Il a été repêché par un ami qui l'accompagnait et qui a appelé les sauveteurs, pour qu'ils le prennent en charge au plus vite. Le plus étonnant vient peut-être du fait que son ami est le fils… d'un spécialiste des baleines ! Il a donc pu attester de cette scène rarissime, que certains auraient pu avoir du mal à croire. Michael s'est donc simplement retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.

Jooke Robbins, directrice des études sur les baleines à bosse du centre de Provincetown, rappelle aux visiteurs de la zone que c'est actuellement la saison du passage des baleines dans la région. Il convient donc de rester prudent, en gardant les distances nécessaires avec ces énormes créatures marines, qui peuvent mesurer jusqu'à 15 mètres.

Pour rassurer les plus craintifs, sachez qu'une baleine à bosse ne peut techniquement pas avaler totalement un homme, tout simplement car son œsophage est trop étroit ! Vous pouvez donc nager en paix, en espérant tout de même ne pas rencontrer l'un des monstrueux poissons qui peuplent les profondeurs marines et qui s'égarent parfois près des plages.

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs