Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une retraitée anglaise passe un an à nettoyer 52 plages

Une retraitée anglaise passe un an à nettoyer 52 plages
Photo: The Final Straw

En Angleterre, une retraitée de 70 ans a décidé de lutter contre le plastique en ramassant elle-même les déchets échoués sur le littoral. Elle a ainsi réussi à nettoyer 52 plages de sa région en une année.

La retraite est souvent synonyme de temps libre et ce n'est pas Pat Smith qui va dire le contraire. Mais au lieu de s'adonner aux activités ordinaires des retraités de son âge, cette Anglaise de 70 ans a choisi de consacrer son énergie à nettoyer à la main les plages de sa région.

C'est après avoir vu, en 2018, un documentaire sur les déchets plastiques et leur impact sur les océans que le déclic s'est produit. Dans la tête de Pat Smith, il fallait faire quelque chose. Elle s'est donc lancée comme défi de débarrasser le littoral des Cornouailles de ses détritus, au rythme d'une plage par semaine sur toute une année.

Rapidement, son engagement a fait mouche auprès de nombreuses personnes qui ont décidé de lui donner un coup de main, sans oublier sa famille qui l'a également rejointe dans son combat contre le plastique. Très vite aussi, la retraitée s'est fait connaître dans les médias qui l'ont affectueusement surnommée "Action Nan". Ce jeu de mots - incluant "nan" pour "nanny" (grand-mère en français) - fait référence à Action Man, le héros populaire d'Hasbro.

Sur son blog, elle a listé chaque sortie nettoyage qu'elle a faite, n'oubliant pas à chaque fois de répertorier les détritus qu'elle avait ramassés. On sait ainsi que les déchets les plus souvent retrouvés sur les plages de Cornouailles sont des morceaux de filets de pêche, des mégots de cigarettes et différents petits bouts de plastique dont, de plus en plus, des ballons de baudruche.

L'année 2018 est révolue, mais les bonnes résolutions d'Action Nan pour la planète n'en sont pas moins vivaces. Avec James Neale, cofondateur d'une agence de marketing, elle a créé l'association "The Final Straw" dont le principal objectif est de bannir la paille en plastique des Cornouailles. Il faut savoir qu'un milliard de ces objets anodins sont jetés tous les jours dans le monde, un choix totalement anti-écologique quand on sait qu'on peut très bien s'en passer ou que des alternatives en papier existent. Jusqu'ici, 285 commerces ont rejoint le mouvement "Cornouailles sans paille" et n'en proposent plus à leurs clients.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.