Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un prix de 7 millions pour comprendre le fond des océans

Un prix de 7 millions pour comprendre le fond des océans

Pour encourager l'exploration des abysses, la fondation XPrize a lancé une compétition de longue haleine avec en jeu la modique somme de 7 millions de dollars.

Avec dans son conseil d'administration des personnalités comme James Cameron ou Elon Musk, la fondation XPrize n'est pas une association comme les autres. Basée en Californie, elle dit travailler à être un catalyseur de progrès technologiques et, pour parvenir à ses fins, conçoit des concours scientifiques pointus faisant intervenir des équipes scientifiques du monde entier. Les concours touchent alors plusieurs secteurs, allant de la médecine à l'environnement, en passant par l'exploration des océans.

Le concours de la fondation dédié à l'exploration des fonds océaniques s'appelle le Shell Ocean Discovery XPrize. Démarré en 2015, il a donné 4 ans aux équipes pour mettre au point un système robotique sous-marin autonome capable de cartographier les grands fonds, entre 2.000 et 4.000 mètres de profondeur. Sur les 19 équipes en compétition, 9 ont atteint la phase finale et ont eu comme défi de cartographier 250 km² de fonds marins en 24 heures, à une résolution de 5 mètres en horizontal. En complément, ils devaient également identifier et prendre en photo au moins 10 caractéristiques géologiques, archéologiques, biologiques ou chimiques de la zone.

Pour parvenir à leur fin, les équipes ont rivalisé d'ingéniosité, entre drones sous-marins équipés de laser et drones aériens capables de larguer des sonars récupérables. Mais personne semble-t-il n'a réussi à lutter contre les membres de l'équipe GEBCO-NF Alumi : composée d'ingénieurs venant de 14 nations différentes, cette équipe a mis au point un procédé fiable et low-cost de cartographie en appariant un vaisseau de surface autonome avec un système de calcul de données basé dans le cloud.

En tant que grand vainqueur de cette compétition de longue haleine, GEBCO-NF Alumi a reçu un prix de 4 millions de dollars (3,6 millions d'euros environ) tandis que son dauphin, l'équipe japonaise Kuroshio, a reçu 1 million. Dans une épreuve bonus de pistage ensuite, un autre million de dollars a été partagé entre 2 équipes.

En sachant qu'un premier million de dollars avait déjà été partagé équitablement entre les finalistes en 2018 pour les encourager dans leur développement technique, la fondation XPrize aura donc distribué en tout 7 millions de dollars pour promouvoir l'exploration des grands fonds marins !

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.