Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une plage libre fait le bonheur des Saoudiens

Une plage libre fait le bonheur des Saoudiens
Photo: Wendy Hero

Dans l'un des pays les plus conservateurs au monde, une plage fait de la résistance. Il s'agit de Pure Beach, une bulle de liberté dans un océan de traditionalisme, la seule plage libre de toute l'Arabie Saoudite.

L'Arabie Saoudite, c'est un autre monde. Dans ce pays musulman où les lois du Coran et de la Sunna sont suivies quasiment à la lettre, les femmes n'ont eu le droit de conduire qu'en 2018, tandis qu'écouter de la musique en public - y compris donc les concerts - étaient interdits jusqu'en 2017. Évidemment, les femmes, consentantes ou pas, se doivent de porter le voile et toutes marques d'intimité ou même de proximité entre homme et femme sont interdites dans les espaces publics. Difficile dans un tel contexte de profiter pleinement d'une journée en bord de mer où, par définition, on aime draguer sur le sable et afficher son corps sans complexe. Heureusement pour les plagistes épris de liberté, il y a Pure Beach.

Située à Lagoona Reserve, sur le littoral de la ville économique du roi Abdallah, Pure Beach a ouvert en août 2021 et, depuis, fait le bonheur des Saoudiens. Pour commencer, il s'agit de la seule plage mixte de tout le royaume. Hommes et femmes peuvent ainsi s'y côtoyer, sans risquer d'être mis à l'amende. Chose impensable ailleurs dans le pays, les couples peuvent aussi s'y promener main dans la main et même s'enlacer ou s'embrasser, sans qu'une police des mœurs ne leur tombe dessus. Mieux : alors qu'ailleurs, c'est maillot de bain intégral et burkini pour les femmes, sur le sable de Pure Beach, elles ont le droit de porter le bikini !

Une fois le soir tombé, la plage réserve une dernière surprise à ceux qui ont eu la bonne idée de rester : elle se transforme en une gigantesque discothèque à ciel ouvert où l'on peut danser et chanter au rythme des hits locaux et internationaux. Impensable il y a quelques années encore.

Tout n'est cependant pas permis sur cette plage libre et certaines restrictions viennent encore limiter les élans libertaires des visiteurs. Par exemple, si les hommes seuls et les familles peuvent librement fréquenter la plage moyennant un prix d'entrée, cela n'est pas possible pour les femmes seules. De même, bien que le bikini soit autorisé, les femmes sont tout de même cordialement invitées de continuer à « s'habiller décemment ». Enfin, discothèque ou pas, la consommation d'alcool reste strictement prohibée à Pure Beach.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs