Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une bouteille à la mer jetée du Titanic retrouvée 100 ans plus tard

Une bouteille à la mer jetée du Titanic retrouvée 100 ans plus tard

C'est l'histoire d'un message réchappé du plus célèbre des naufrages et qui a passé plus de cent ans dans l'eau avant d'être retrouvé, totalement par hasard.

Nous sommes le 10 avril 1912. Le RMS Titanic, le paquebot le plus gigantesque jamais construit jusque-là, prend la mer depuis Southampton, direction New York. A son bord, 953 passagers dont Mathilde Lefebvre, 12 ans, sa mère et 3 de ses 8 frères et sœurs. Tous ont pris le transatlantique pour rejoindre le père, Franck Lefebvre, parti un an plus tôt à la recherche d'une vie meilleure aux États-Unis. C'est d'ailleurs grâce aux économies faites par ce dernier que la famille a pu s'acheter des billets en troisième classe.

Le 13 avril, la petite Mathilde décide d'envoyer un message à la mer. Elle écrit : "Je jette cette bouteille à la mer au milieu de l'Atlantique. Nous devons arriver à New York dans quelques jours. Si quelqu'un la trouve, prévenez la famille Lefebvre à Liévin", puis signe, "Mathilde Lefebvre". La lettre est ensuite déchirée en deux, sans doute pour mieux la glisser dans sa petite bouteille, puis y est scellée à la cire avant d'être confiée aux bons soins de l'océan Atlantique.

Le lendemain soir, peu avant minuit, le Titanic heurte un iceberg et réalise son funeste destin. Le naufrage fait 1.500 morts, mais frappe de manière inégale les passagers. Les troisièmes classes sont ainsi les plus nombreux à périr, dont malheureusement la petite famille Lefebvre.

Faisons maintenant un bond en 2017, sur une plage de la baie canadienne de Fundy, sur le littoral atlantique. C'est là, lors d'une promenade, qu'une famille est tombée sur une bouteille ancienne coincée dans le sable. A l'intérieur, le message de Mathilde Lefebvre qui n'a souffert d'aucun dommage, malgré en tout 105 ans passés à subir les affres des éléments. D'ailleurs, la bouteille a dû être cassée avant de pouvoir le récupérer, c'est dire.

La prochaine étape est maintenant de confirmer l'origine de la lettre. Si elle est authentique et provient bien du Titanic, la missive deviendra pour le coup le deuxième plus vieux message jeté à la mer qui ait jamais été découvert jusqu'ici !

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs