Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Notre cerveau aime la plage, c'est prouvé scientifiquement

La plage est synonyme de vacances et de bien-être pour la plupart d'entre nous et ses effets sont évidents : bonne humeur accrue, meilleur teint, relaxation… Mais saviez-vous que notre cerveau était impacté positivement par un séjour à la plage ? Plusieurs études mettent en avant ses bienfaits pour notre cerveau et vous aurez de bonnes raisons – scientifiques – de vous prélasser dans le sable lors de vos prochains séjours en bord de mer.
Notre cerveau aime la plage, c'est prouvé scientifiquement

Les amateurs de plages savent combien il est plaisant de marcher au bord de l'eau, en écoutant le son des vagues ou en scrutant l'horizon, de respirer le bon air marin ou de tremper ses pieds dans la mer, et il ne s'agit pas que de sensations. Diverses études scientifiques rapportent les bienfaits de la plage, notamment sur notre cerveau, ce qui constitue une bonne raison de se laisser tenter par des vacances en bord de mer, dès que possible !

Des bains de soleil pour booster l'endorphine

On associe facilement la plage au soleil, au farniente et à la bronzette, et ce soleil pourrait être l'allié de notre cerveau. Une étude publiée en 2008 dans le mensuel Environmental Health Perspectives démontre qu'une exposition au soleil permet d'accroître la quantité d'endorphine et de sérotonine - deux hormones du bonheur - libérée par notre organisme.

Dès lors, un bon bain de soleil peut nous apporter les mêmes sensations de bonheur que peuvent le faire le rire ou la pratique d'un sport. C'est bon pour le moral et pour rester positif le plus possible au quotidien. Attention toutefois à ne pas vous exposer trop longtemps aux UV. Il existe des règles pour bronzer sans danger et il faut les appliquer !

Le bleu, anti-stress

Une étude sur les couleurs publiée en 2015 démontre les bienfaits des différents coloris existants et l'impact qu'ils peuvent avoir sur le stress. Le bleu, couleur des plus belles mers et des plus beaux océans, est apaisant.

Pouvoir contempler une jolie étendue bleutée peut donc aider à combattre les pics de stress, à se calmer, et même améliorer votre sommeil. En regardant l'eau de la mer, depuis la plage, vous entrerez parfois dans un état proche de la méditation qui modifiera la fréquence de vos ondes cérébrales, vous aidant à être plus serein au moment d'aller vous coucher.

mer bleue

Les vagues et leur pouvoir apaisant

Un autre élément qui peut soulager le cerveau, en apportant calme et relaxation, c'est le bruit des vagues. Dans ses travaux sur le sujet, le Professeur Orfeu Buxton de l'université d'État de Pennsylvanie, compare ce son à une petite voix dans la tête qui vous murmurerait « ne t'inquiète pas, ne t'inquiète pas… ».

Le bruit des vagues, répétitif, continuel, régulier, est considéré comme un son non menaçant, en opposition aux sons stressants que peuvent être ceux d'une alarme ou de cris. Qu'on l'écoute de manière consciente en arpentant une plage, ou qu'il berce notre sommeil si on dort à proximité de la mer, le doux son des vagues possède donc un fort pouvoir apaisant qui aide notre cerveau à se reposer et permet de mieux dormir.

L'air marin comme antidépresseur

L'air marin qu'on respire sur la plage est chargé d'ions négatifs, qui aident le cerveau à se calmer et à améliorer son fonctionnement. Plusieurs études datant du début du 20ème siècle, suivies d'autres études plus récentes, se sont intéressées au sujet et elles mettent en avant cette vertu, en conseillant même aux personnes sujettes à la dépression de faire une bonne cure d'air marin pour améliorer leur humeur.

Face aux dépressions saisonnières provoquées par le changement de saisons, qui entraînent parfois de sévères coups de blues, il peut être bénéfique d'aller respirer à plein nez l'air des plages.

amis à la plage

Marcher dans le sable pour recharger le cerveau

Tout comme l'air marin, le sable contient des ions négatifs et le simple fait de se balader pieds-nus le long de la plage auraient des vertus apaisantes pour le cerveau. Via cette promenade en bord de mer, vous offrez à votre organisme entier une cure de bien-être, dont les apports sont multiples : meilleure humeur, concentration accrue, baisse de l'anxiété…

C'est une pratique qui permet de se (re)connecter à la Terre, dans la tradition du Grounding, qui constitue une méthode de relaxation préconisée en cas de fortes émotions négatives ou de difficultés à garder le contrôler de ses émotions.

L'eau salée pour la circulation sanguine

Pour fonctionner correctement, le cerveau doit être parfaitement bien irrigué et vous devez pour cela avoir une bonne circulation sanguine. L'eau salée, comme celle de la mer dans laquelle vous pourrez tremper vos pieds ou plonger totalement, favorise une meilleure circulation sanguine. Et elle offre d'autres bienfaits sur la santé dont il serait dommage de se priver, comme soulager les rhumatismes ou tonifier la peau.

Par Mickael Publié le 19/01/2022
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs