Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une éponge moléculaire pour débarrasser les océans du pétrole

Une éponge moléculaire pour débarrasser les océans du pétrole

Une équipe de chercheurs anglais a mis au point un dispositif capable de filtrer l'océan des hydrocarbures qu'il contient. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, il ne s'agit que... d'une simple éponge !

Les marées noires ne sont pas les seules sources de pollution d'hydrocarbures que doivent subir nos mers et nos océans. Les fuites et résidus générés par l'exploitation pétrolière sont elles aussi désastreuses pour l'environnement et rien que la fracturation hydraulique, une technique d'extraction pétrolière, génère une centaine de milliards de barils d'eau polluée tous les ans.

Face à l'ampleur du phénomène, les contre-mesures sont dérisoires, voire dangereuses, et surtout loin d'être optimales. Ici, on met le feu aux résidus de pétrole que l'on aura préalablement rassemblés en immenses flaques. Là, on utilise un dispersant, un composé tensioactif, qui va liquéfier le pétrole en minuscules particules que vont ensuite absorber des bactéries mangeuses d'hydrocarbure. Sauf qu'un dispersant, c'est chimique et donc dangereux non seulement pour l'environnement, mais aussi pour la santé. Tout le contraire de la découverte du Dr Pavani Cherukupally et de ses co-auteurs qui ont eu l'idée d'utiliser une bête éponge.

Bon, il est vrai que l'éponge en soi, identique à celle que l'on trouve dans nos matelas, n'est que le matériau de base. Le vrai produit miracle est un enduit développé par Cherukupally et ses pairs. Imprégné de ce produit, n'importe quelle éponge en polyuréthane change à plusieurs niveaux : sa texture bien sûr, mais aussi au niveau de sa chimie et de sa charge. Grâce à cela et à des espèces de micro-cils que lui confère l'enduit, l'éponge va pouvoir attirer et hameçonner les particules de pétrole.

Lors des tests en laboratoire, l'éponge moléculaire met à chaque fois moins de 3h pour aspirer 95 à 99% du pétrole présent dans l'eau et ce à quatre niveaux de pH différents. Un critère important vu que le pH influe beaucoup dans l'efficacité de la capture des hydrocarbures et qu'il varie selon les océans.

Avec ce dispositif facile à produire et bon marché, le Dr Cherukupally veut révolutionner le nettoyage des zones souillées, surtout que son éponge est réutilisable puisque la chercheuse a aussi développé un solvant pouvant en extraire le pétrole.

>> A lire aussi : Comment vit une éponge de mer ?

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.