Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un sachet plastique qui se dissout en quelques secondes

Un sachet plastique qui se dissout en quelques secondes

Du plastique biodégradable qui se dissout en une poignée de secondes dans l'eau ? C'est une réalité grâce à des ingénieurs chiliens qui ont mis au point une formule qui sauvera peut-être les océans.

L'invasion de plastiques ne plaisante pas : selon la branche dédiée à l'environnement de l'ONU, 4,98 milliards de tonnes de plastique ont fini dans la nature et dans des décharges à ciel ouvert depuis les années 1950. Un chiffre affolant, surtout quand on sait que depuis, la quantité de plastique fabriqué n'a cessé de grimper. Aujourd'hui, ce sont 5 000 milliards de sacs en plastique à usage unique qui sont utilisés chaque année dans le monde, des sacs dont une bonne partie finira au fond des mers, pour longtemps.

Afin d'endiguer cette pollution, de nombreux scientifiques se sont penchés sur des alternatives plus ou moins biodégradables : papier, amidon de maïs ou de pomme de terre, les initiatives sont bonnes, mais pas vraiment adaptées au milieu marin. En effet, ces matières ont besoin à la fois des bons micro-organismes pour les dégrader et des bonnes conditions pour le faire. Or, en mer, l'un comme l'autre est difficile à trouver.

Partant de ce constat, l'équipe de la société chilienne SoluBag a travaillé sur un plastique soluble dans l'eau dont la dégradation ne nécessite pas l'action lente de micro-organismes. C'est ainsi qu'elle a mis au point un sachet plastique fait à partir d'alcool polyvinylique et d'autres ingrédients homologués. Plongé dans l'eau, il s'y dissoudra en 5 minutes maximum !

Cristian Olivares, le directeur commercial de SoluBag, insiste sur le fait que leur invention ne contient aucun additif toxique et qu'elle est totalement soluble dans l'eau. Et pour en faire la démonstration aux journalistes venus voir la présentation du produit, ce dernier, accompagné de son directeur général, n'a pas hésité à boire l'eau dans laquelle ils venaient de dissoudre l'un de leurs fameux sacs plastiques.

Les premiers SoluBag ont été lancés sur le marché chilien dès le mois d'octobre 2018 en compagnie d'un autre modèle, en toile cette fois-ci, qui se dissout à l'eau chaude ! Selon l'entreprise, ses sacs plastiques ne sont pas plus chers à fabriquer que leur équivalent en polyéthylène dérivé du pétrole avec une qualité non négligeable : il suffit de les mettre dans sa machine à laver pour les recycler !

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.