Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

10 oiseaux de mer qui peuplent nos plages

On les croise en levant les yeux vers le ciel, lors d'une promenade en bord de mer sur l'une des jolies plages européennes : ce sont les oiseaux de mer. Avec leur plumage atypique qui les protège du climat marin et leur goût prononcé pour les fruits de mer, ces volatiles peuplent nos côtes. Voici 10 oiseaux à admirer sur le littoral.
10 oiseaux de mer qui peuplent nos plages

On recense plus de 275 espèces d'oiseaux marins, qui sont généralement classés en 8 catégories. On les reconnaît grâce à leur plumage particulier, leur aptitude à voler au-dessus de la mer et à flotter dans l'eau ou leur capacité à plonger dans l'océan pour se nourrir. Sur les côtes européennes, nous avons la chance de pouvoir observer de superbes espèces d'oiseaux de mer : voici un top 10.

La mouette rieuse

Sous le terme de mouette, on regroupe plusieurs oiseaux de la famille des laridae. Le plus courant sur les littoraux est la mouette rieuse, reconnaissable par sa couleur blanche et ses ailes grises teintées de noir sur la pointe (photo ci-dessus). Sa tête est brune mais change en hiver pour devenir blanche avec une tâche au niveau de l'œil. Cet oiseau mesure entre 33 et 43 cm, pour une envergure qui peut atteindre 110 cm. Ce volatile marin se nourrit principalement d'insectes et de vers de terre, ce qui explique qu'on le croise beaucoup à l'intérieur des terres. On reconnaît cette mouette à son cri qui lui vaut son nom de rieuse.

Le goéland argenté

Souvent confondu avec une mouette – puisqu'il fait partie de la même famille – le goéland argenté est un oiseau de mer blanc avec un dos gris, de taille bien plus imposante que la mouette. Il mesure entre 55 et 67 cm et possède une envergure comprise entre 130 et 160 centimètres. Cet oiseau est un omnivore que l'on peut croiser toute l'année sur les littoraux. On le reconnaît grâce à son bec jaune.

L'aigrette garzette

Très présente sur la façade atlantique française, l'aigrette garzette est un oiseau de mer paré d'un plumage tout blanc, avec des pattes noires aux doigts jaunes. Elle aime pécher en eaux peu profondes et se nourrit principalement de petits poissons ou d'insectes. C'est aujourd'hui une espèce protégée.

Le bécasseau sanderling

Becasseau
Il fait partie des oiseaux de rivages et apprécie la vie en groupe, notamment durant les hivers. De ce fait, on peut en apercevoir beaucoup sur les plages quand ils viennent capturer les petits invertébrés dont ils se nourrissent sur le sable. C'est un tout petit oiseau d'à peine 20 cm de long, de couleur gris perle et blanc.

La sterne pierregarin

Comme les mouettes et les goélands, les sternes font partie de la famille des laridae. On les appelle parfois "les Hirondelles de mer". Avec un plumage blanc cendré et une tête parée d'un bandeau noir, on les reconnaît facilement. Ailes déployées, l'animal peut atteindre les 80 cm. La sterne aime les plages et les îlots, mais trouve parfois refuge sur terre, et se nourrit principalement de petits poissons qu'elle pêche en plongeant.

L'Huîtrier-pie

Ce petit oiseau de rivage noir et blanc aux pattes roses ne dépasse pas les 48 cm. Il aime les rivages plats et les estuaires et il s'éloigne parfois des côtes pour se nourrir de vers de terre. Il doit son nom à son alimentation, qui se compose principalement de mollusques bivalves comme les huîtres, les moules ou les coques.

Le fou de Bassan

Fou de bassan
Ce superbe oiseau de mer de plus de 180 centimètres d'envergure se croise exclusivement sur les "Sept Iles" des côtes d'Armor en France. Il doit son nom à son comportement atypique, qui le voit plonger de plus de 30 mètres de haut à 100 km/h pour attraper ses proies dans l'eau. Son corps est blanc, avec une tête jaunâtre et des pattes noires.

Le grand gravelot

C'est un oiseau de mer de passage, qu'on peut observer sur les côtes bretonnes ou normandes, principalement durant l'hiver. Tout petit malgré son nom (avec ses 20 cm), le grand gravelot possède des pattes orange avec un plumage tricolore brun/blanc/noir. Son bec orangé se termine par une petite touche de noir. C'est un volatile très vif qui se nourrit d'invertébrés.

Le Tournepierre à collier

C'est un petit échassier trapu avec un plumage marron-roux et noir, et une tête noire et blanche. Petit, avec 26 cm de long et une envergure maximale de 57 cm, on le trouve le long des côtes et des estuaires durant toute l'année. C'est un oiseau omnivore, capable d'adapter son alimentation à son environnement. Sa préférence va toutefois aux produits de la mer.

Le Cormoran huppé

Avec son plumage noir, ses reflets vert-bouteille et la petite crête surmontant son crâne, c'est un oiseau de mer magnifique qui se reconnaît facilement, affichant une taille de 80 cm et une envergure pouvant aller jusqu'à 105 cm (photo ci-dessous). On le croise plutôt sur les falaises du bord de mer ou sur des îlots rocheux et vous le verrez peut-être plonger quand il repère une proie. Comme son plumage n'est pas imperméable, il devra ensuite sécher sur le rivage, toutes ailes déployées !

Cormoran

Par Mickael Publié le 06/03/2019
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.