Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

A Marseille, il faut désormais réserver pour accéder à une calanque

Depuis l'été 2022, la calanque de Sugiton, l'une des plus jolies calanques de Marseille, n'est désormais plus accessible que sur réservation. Une décision prise par le parc national gérant les lieux, afin de préserver le site.

Avec ses deux petites criques et ses eaux cristallines peu profondes, la calanque de Sugiton est à n'en pas douter l'une des plus belles calanques de Marseille. C'est un petit coin de paradis qui, en plus d'afficher ce charme si méditerranéen qui habille tout le littoral de la cité Phocéenne, possède aussi un je-ne-sais-quoi rappelant les plus jolies baies exotiques. Cela n'aura évidemment pas échappé aux vacanciers qui, tous les étés, prennent littéralement d'assaut la petite calanque. C'est ainsi qu'au plus fort de la saison, jusqu'à 2 500 personnes viennent tous les jours la visiter. Un vif succès qui n'est hélas pas sans conséquences : érosion, déchets, mais aussi détérioration de la biodiversité, la calanque de Sugiton est en danger !

Un plan de préservation de la flore du littoral existe pourtant bel et bien, et en 2021, le parc national des Calanques avait déjà mis en place une série de mesures visant à protéger la calanque de Sugiton, la plus durement impactée par le tourisme parmi toutes celles à Marseille. Malheureusement, la forte fréquentation, exacerbée par la sortie du Covid, entraîne toujours un fort piétinement qui fragilise le site, parfois même dans des zones restaurées ou en cours de restauration. Pour reprendre la main et préserver le site, le parc a donc décidé de contrôler le flux des estivants en mettant en place un système de réservation. C'est ainsi qu'entre le 10 juillet et le 21 août, soit pendant 42 jours, il sera impossible d'accéder à la calanque sans permis de visite.

Dans la pratique, ceux désirant se rendre dans la calanque de Sugiton devront commencer par réserver leur visite sur le site internet du parc ou sur son application mobile. Cela fait, ils recevront un e-mail avec un code QR à présenter sur place le jour-J. Pour éviter de faire perdre leur temps aux distraits et à ceux qui ignoreraient encore la décision, deux postes d'informations ont été mis en place, un à l'entrée principale et un autre au col de Sugiton, juste avant la descente. Le vrai contrôle du permis de visite, lui, se fera en contre-bas.

Une réservation peut se faire pour un groupe de 5 maximum (hors enfants de moins de 3 ans) tandis que le nombre de réservations que peut effectuer une même personne est limité à 8 pendant les 42 jours. La réservation, enfin, peut se faire de 24 à 72 heures avant la visite. Grâce à ces mesures, le président du parc espère réduire le nombre de visiteurs de 2 500 à 600, voire 400 par jour.

Si une telle organisation vous rebute, il vous reste toujours la possibilité de découvrir les plages marseillaises et leur flot continu de vacanciers.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs