Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Jet ski, le plaisir de la moto en mer

Synonyme de liberté et de montée d'adrénaline, le jet ski est l'une des activités phares du bord de mer. Un loisir qui plus est accessible, puisqu'il existe plus d'une façon de s'y adonner. Toutefois, pour profiter comme il faut de la motomarine, il faudra faire attention à respecter plusieurs points.
Jet ski, le plaisir de la moto en mer

Saviez-vous que le nom "jet ski" est en réalité une marque déposée appartenant au constructeur Kawasaki ? Celui-ci est devenu un nom commun à cause de la rapide popularité qu'a gagnée l'invention. Qu'on l'appelle jet ski, motomarine ou scooter des mers, il n'en reste pas moins une machine formidable pour fendre les flots à toute berzingue. Un concentré de puissance facilement accessible grâce à la location.

La location, le moyen le plus simple pour faire du jet ski

Un modèle de jet ski de base se négocie entre 5.000 et 7.000 euros, mais les prix peuvent ensuite grimper jusqu'à 65.000 euros. Une somme assez conséquente à investir pour simplement goûter aux joies de glisser à toute allure sur les vagues. Heureusement, une autre solution existe : la location.

Louer un jet ski peut se faire spontanément, à l'occasion d'une journée à la plage par exemple. Cela peut également se faire sur Internet, en avance, via une plateforme de réservation de loisirs sportifs. Ce type de plateforme propose différents types d'activités très variées à la réservation et l'une d'entre elles, Sport Découverte, dispose même d'un catalogue de 4.000 activités différentes incluant, évidemment, la motomarine. Faire du jet ski avec Sport Découverte est donc un choix tout à fait viable pour qui souhaite facilement goûter au plaisir du scooter des mers. Il présente même l'avantage de pouvoir comparer les prix directement sur leur site avant de choisir.

Faut-il un permis pour faire du jet ski ?

En théorie, il faut en effet être titulaire d'un permis bateau de plaisance option côtière (ou permis côtier) pour être autorisé à conduire un scooter des mers. Il permet de naviguer en mer et sur les plans d'eau fermés. Pour faire du jet ski sur une voie navigable intérieure par contre (fleuves, rivières, canaux, etc.), il faut un permis fluvial.

jet ski

Dans la pratique, cependant, une personne sans permis peut quand même piloter une motomarine si :


  • elle est accompagnée d'un moniteur. Dans ce cas-là, il faut deux machines, l'une conduite par le moniteur et l'autre par la personne sans permis ;

  • elle utilise un jet ski qui est l'annexe d'un bateau mesurant plus de 24 mètres et que ledit bateau possède un équipage permanent ainsi qu'un capitaine formé à son utilisation.

Dans tous les cas, enfin, il faut être âgé de plus de 16 ans avant de pouvoir utiliser un jet ski.

Les règles à respecter en faisant du jet ski

Piloter un engin d'une centaine de chevaux (au moins) ne se fait évidemment pas sans quelques précautions. Déjà, faites attention aux baigneurs et aux autres usagers de la mer. Dans la bande des 300 mètres, il faut ainsi absolument respecter les passages navigables balisés et ne jamais dépasser les 5 nœuds (9 km/h). Par la suite, il faudra aussi scrupuleusement veiller à rester dans la zone réservée à la pratique du jet ski.

Si vous amenez un passager, il faut qu'il soit assez fort pour se maintenir en selle. Cela exclut les personnes âgées, les enfants de moins de 8 ans et les personnes de faible constitution, notamment celles ayant un problème de dos.

Enfin, ne faites jamais de scooter des mers pendant la nuit. C'est non seulement interdit, mais aussi très dangereux.

jet ski

L'équipement pour faire du jet ski

Sans aller jusqu'à se préparer comme si vous alliez faire une sortie en mer, faire de la motomarine nécessite un minimum d'équipement.

Pour la sécurité :


  • un gilet de sauvetage par personne ;

  • des moyens de repérages lumineux ayant une autonomie de 6 heures minimum ;

  • au moins 2 fusées de détresse ;

  • des équipements de communication (VHF et/ou téléphone portable) qu'il faudra entreposer dans un endroit étanche.

Pour votre confort enfin, n'oubliez pas les lunettes de soleil et la combinaison isothermique pour vous protéger du froid.

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 27/04/2021
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs