Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment fabriquer un ponton flottant ?

Utilisé pour l'amarrage d'un bateau, un ponton flottant peut aussi servir à diverses activités nautiques. Si vous en avez besoin et que vous avez l'âme d'un bricoleur, vous aurez peut-être envie d'en fabriquer un vous-même. Voici comment faire pour construire votre quai flottant, étape par étape.
Comment fabriquer un ponton flottant ?

Un ponton flottant est généralement utilisé dans l'amarrage des bateaux, mais également dans la pratique de certains sports nautiques. Pont flottant, quai flottant, pont bateau… nombreuses sont les appellations qui le désignent. Dans cet article, découvrez comment fabriquer votre propre ponton flottant, étape par étape.

Les étapes de fabrication d'un ponton flottant en bois

La fabrication d'un ponton flottant demande une maîtrise particulière et est composée de différentes étapes.

La préparation du projet de ponton
Il s'agit ici d'élaborer les dimensions du ponton selon certaines caractéristiques techniques. Les informations concernant la charge à supporter, le nombre de personnes à accueillir et la taille du bateau à amarrer sont prises en compte. À ceci s'ajoute le poids d'autres éventuels équipements tels que des garde-corps et une échelle si vous prévoyez d'en mettre.

C'est durant cette étape que le nombre et la taille des flotteurs seront définis. À titre de référence, 4 flotteurs de 15 cm correspondent à un ponton flottant capable de supporter une charge d'environ 200 kg, soit 2 à 3 personnes.

La préparation du matériel nécessaire au ponton flottant
Pour un projet en bois, il va falloir principalement des planches de bois traitées en autoclaves. À part cela, vous avez aussi besoin :


  • de tasseaux de bois ;

  • de flotteurs ;

  • d'équerres de fixation en métal ;

  • de corps-morts ;

  • de taquets d'amarrage ;

  • de chaînes en acier.

Le flotteur choisi doit correspondre au ponton flottant à construire. Vous pouvez vous renseigner auprès d'un vendeur, afin de vous guider. Si le projet est en revanche confié à un fabricant de pontons flottants, le professionnel désignera le type de flotteur adéquat.

Assemblage du cadre de ponton
Une fois le projet élaboré théoriquement et les matériaux réunis, vous pouvez maintenant passer à l'assemblage du cadre en formant premièrement le pourtour.

D'abord, prévoyez un tréteau, un établi, une table ou n'importe quel autre support en hauteur pour faciliter l'assemblage des pièces. Ensuite, suivant les dimensions prévues du ponton, sciez quatre planches. Afin de former le pourtour, positionnez les pièces obtenues sur le support. Vérifiez que l'angle formé est bien droit avant de procéder à un vissage latéral. À chaque coin de la structure, boulonnez une équerre de fixation.

Lorsque le pourtour est monté, vient la formation des sections. Les dimensions de celles-ci sont à déterminer en fonction de la taille du ponton flottant, mais il faut qu'elles soient égales. Commencez par découper les planches selon le nombre de sections prévu. Placez les planches dans le pourtour et vissez-les, puis boulonnez-les à l'aide des équerres de fixation.

ponton

Consolidation de la structure du ponton flottant
Cette étape consiste à renforcer chaque section par des entretoises en X, des planches qui vont maintenir les sections entre elles. Pour ce faire, commencez par mesurer les diagonales de la section puis par découper deux planches correspondant à ces mesures.

Les deux planches seront placées de manière croisée, avec la première positionnée à plat et la seconde fixée sur chant. Ces pièces sont maintenues au moyen des vis et sont fixées dans les équerres.

Fixation des flotteurs
Les flotteurs sont fixés chacun sur des traverses que vous devez encore mettre en place. Celles-ci sont des planches placées suivant la largeur du ponton. Comptez deux traverses par sections fixées parallèlement et une autre au milieu, toujours en parallèle. Leur écartement doit varier en fonction de la taille des flotteurs. Découpez les planches nécessaires et fixez-les à la structure du ponton.

Vous pouvez maintenant mettre les flotteurs en place, en veillant à ce que ceux-ci soient disposés près des bords du ponton. Chaque flotteur est déjà muni d'un dispositif permettant de le fixer facilement. Cette opération est alors rapidement effectuée.

Pour terminer cette étape, à l'aide de quatre nouvelles planches, surélevez la hauteur du pourtour suivant le sens de l'emplacement des flotteurs, c'est-à-dire en dessous du ponton.

Formation de platelage
Avant d'installer le platelage, il est d'abord nécessaire d'installer une pièce centrale dans la structure interne du pont flottant. Cette pièce servira à accueillir les lattes. Une section doit disposer d'une pièce centrale placée suivant la longueur du ponton flottant.

La pièce centrale sera installée perpendiculairement, mais au même niveau que l'entretoise disposée précédemment à plat. Pour la mettre en place, vous avez besoin de deux tasseaux fixés aux limites de la section pour soutenir la pièce. Vous aurez également besoin de deux morceaux de planches de même longueur, c'est-à-dire allant de la limite de section jusqu'à l'intersection des entretoises. Pour les deux pièces, appliquez un angle de 45° à une des extrémités, afin qu'elles coïncident bien avec la position de l'entretoise à plat.

Passez maintenant à la fixation de la pièce centrale dans les tasseaux, puis dans les entretoises. Suivez les mêmes étapes pour les autres sections.

Pour former le platelage, découpez des planches suivant la largeur du ponton et déposez-les sur la structure. Vissez chaque planche sur trois endroits : au centre (sur la pièce centrale) et aux deux extrémités.

Ancrage du ponton
Ceci est la dernière étape de la construction de votre ponton flottant. Placez les taquets d'amarrage au niveau du pourtour, et les attaches en bout de ponton, à gauche et à droite. À l'aide des chaînes, reliez chacune des attaches aux corps-morts. Une fois que le pont flottant est placé sur l'eau, il ne vous reste plus qu'à immerger les corps-morts de façon à ce que les chaînes forment un X.

ponton

Les finitions et personnalisations possibles du ponton

Surtout si vous confiez la réalisation du ponton flottant à un professionnel, vous pouvez disposer d'un large choix de matériaux et de coloris possible, avec des finitions de qualité.

Certaines entreprises proposent, par exemple, de composer le platelage par des planches en bois composites traités antidérapants. Vous trouverez aussi des platelages formés à partir de dalles de propylène, pour plus de résistance aux chocs et aux intempéries.

En plus des coloris, il est également possible d'inscrire des mots sur le plancher, afin d'apporter une touche plus personnalisée, en adéquation avec votre bateau et vos besoins.

Le coût de fabrication d'un ponton flottant

Si vous fabriquez vous-même votre pont flottant, le coût dépendra en majorité des dimensions prévues ainsi que du type et du nombre de flotteurs. Vous dépenserez également pour les boulons, les équerres de fixation, les vis et les tasseaux. Si vous êtes un vrai bricoleur, il y a des chances que le reste du matériel soit déjà en votre possession. Autrement, vous aurez encore besoin d'acheter une scie sauteuse, une visseuse, une perceuse, etc. Il est difficile de déterminer le coût exact, car tout varie en fonction des tarifs appliqués sur le marché et de vos besoins.

Si en revanche vous faites appel à un professionnel, vous aurez à prendre en compte les coûts liés à l'acquisition, le transport, l'installation et la maintenance du ponton flottant.

Par Guillaume DaveluyPublié le 23/12/2021
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs