Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Jimi Jamison : I'm always here

Vous allez tout de suite reconnaître les premières notes de ce morceau, dont le chanteur, en revanche, ne vous dit certainement rien : il s'agit en effet du générique de la célèbre série télé "Alerte à Malibu". Son auteur, Jimi Jamison, interprète ici sa chanson qui a fait le tour du monde. Pour coller au contexte, le chanteur a tourné son clip sur la célèbre plage californienne, les pieds dans le sable.

On notera au passage la délicieuse coupe de cheveux, très années 90, et cette étrange manie de se promener avec une guitare électrique branchée nulle part.

Le nom de Jimi Jamison ne vous dit rien ? Il ne vous faudra pourtant pas plus d’une seconde et demie pour le reconnaître… Ce titre n’est autre que le générique de la série télévisée "Baywatch", connue en France sous le nom d’ « Alerte à Malibu », dont les pectoraux masculins et féminins ont piqué les yeux des téléspectateurs du monde entier dans les années 90.

Le clip regroupe tous les éléments de la série, comme la plage surpeuplée, les postes d’observation, et les bouées oranges. Ne manquent que David Hasselhof et Pamela Anderson. Jimi Jamison a basé ce clip sur une étrange idée : jouer de la guitare électrique sur la plage, sur les rochers, dans un jardin public, des bâtiments désaffectés ou un poste de sauveteurs sans jamais la relier à un ampli.

L'artiste est originaire de Memphis, Tennessee, où il a eu la chance de rencontrer dans ses jeunes années le chanteur Elvis Presley, originaire de la même ville. Mais la carrière de Jimi Jamison ne se limite pas à ce tube planétaire, qui a fait sa gloire et sa fortune. Sa carrière musicale a commencé dès la fin des années 60, avec des succès d’estime pendant une quinzaine d’année. Il a ensuite rejoint en 1984 le groupe Survivor et a accédé au succès en interprétant entre autres les bandes originales des films « Karaté kid, is this love ? » et « Rocky IV », même si son nom restera attaché pour la postérité à « I’m always here ».

Jimi Jamison est hélas décédé en 2014 d’une crise cardiaque, liée à sa toxicomanie.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.