Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'USS Indianapolis a été retrouvé

L'USS Indianapolis est un croiseur lourd de la marine de guerre américaine qui a été envoyé par le fond peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale. Quelque 72 ans plus tard, le voici enfin retrouvé.

Le bâtiment n'est pas le plus célèbre des navires de la Seconde Guerre, encore moins celui aux faits d'armes les plus connus, mais l'USS Indianapolis a bien participé activement à la fin de cette guerre meurtrière. C'est lui qui, au cours d'une mission secrète, a livré à la base américaine de l'île de Tinian les composants de Fat Man et de Little Boy, les deux bombes atomiques qui seront plus tard lâchées sur Nagasaki et Hiroshima. Leur puissance et l'horreur qu'elles engendreront amèneront le Japon à capituler, signant la fin de la guerre le 2 septembre 1945.

Mais le navire a également à son actif un sombre record : celui du naufrage le plus mortel de toute l'histoire de la marine militaire des États-Unis. En effet, la nuit du 29 juillet 1945, quelques jours après avoir livré son funeste chargement, l'USS Indianapolis se fait torpiller par un sous-marin japonais en mer des Philippines. Deux torpilles divisent le croiseur en deux et le coulent en 12 minutes. C'est trop rapide pour évacuer efficacement et 300 marins environ, sur les 1.197 membres, périrent pendant le naufrage. Le calvaire des survivants commence alors et ils endurent la soif, le soleil, la fatigue et plusieurs attaques mortelles de requins pendant 4 jours avant d'être secourus totalement par hasard. Sur ce laps de temps, leur nombre est passé à 317...

Repéré par le robot sous-marin du Petrel, un navire de recherches financé par Paul Allen, philanthrope et accessoirement cofondateur de Microsoft, l'USS Indianapolis dort aujourd'hui par 4,8 km de fond entre les Philippines et l'île de Guam. Il y gît étonnamment bien conservé, un fait que l'on attribue aux eaux particulièrement froides et très pauvres en oxygène de ces profondeurs.

D'ores et déjà, l'épave est considérée comme un mémorial de guerre et une tombe sous-marine pour tous les marins tombés de l'USS Indianapolis. L'équipe qui l'a découvert ainsi que la marine américaine se sont d'ailleurs convenus de garder confidentielle sa localisation exacte.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.