Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Voici le Dark Vador des mers, un crustacé géant des profondeurs

Voici le Dark Vador des mers, un crustacé géant des profondeurs

Découverte cachée dans l'obscurité des profondeurs de l'océan, une nouvelle espèce de crustacés fait non seulement partie des plus grands spécimens de son ordre, mais présente également une ressemblance frappante avec Dark Vador, le méchant emblématique de l'univers Star Wars.

Très logiquement baptisé le "Dark Vador des mers" par les chercheurs qui l'ont trouvé, l'animal fait partie de l'ordre des isopodes, un très large ordre de crustacés. Il contient une dizaine de milliers d'espèces, parmi lesquelles celle du Dark Vador des mers est la seconde en taille : 50 cm de long, alors que les plus petits isopodes ne font environ que 0,5 mm. De quoi justifier le qualificatif d'espèce supergéante qui lui a été affublée.

La version crustacé de Dark Vador est une créature des abysses qui ressemble à un cloporte géant, chose qui n'a rien d'étonnant vu que les cloportes sont en réalité des isopodes terrestres (oui, les cloportes sont des crustacés...). L'animal possède 14 pattes crochues qu'il utilise pour s'agripper à ses proies, ainsi qu'une queue courtaude mais puissante, destinée à la locomotion. Quand on le voit de face enfin, la disposition de ses yeux et la forme de sa fragile carapace rappellent effectivement le casque du plus populaire des seigneurs Sith de la Guerre des Étoiles.

Bathynomus raksasa

Le "Dark Vador des mers" a été découvert pour la première fois en 2018 lors d'une expédition de deux semaines dans le sud-ouest de l'île de Java, en Indonésie. Une équipe composée de chercheurs de l'Institut indonésien des Sciences et de l'université nationale de Singapour visitait alors 63 sites sous-marins pour en explorer les eaux profondes. Sondant jusqu'à 2 100 mètres, ils ont ainsi trouvé 12 nouvelles espèces marines, dont notre crustacé géant. Mais si sa découverte date de 2018, l'existence de l'inquiétant crustacé n'a été publiquement révélée qu'en juillet 2020. Dans la foulée, il a également reçu son nom officiel : Bathynomus raksasa.

Aussi grand soit-il toutefois, le Bathynomus raksasa n'est que le deuxième plus grand isopode connu à ce jour. Il est battu par son cousin Bathynomus giganteus dont le plus grand spécimen observé jusqu'ici mesurait 76 cm de long.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs