Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une plage de Vendée retire tous ses rochers

A Saint-Hilaire de Riez, on n'aime pas les rochers. Du moins, c'est ce qu'on pourrait croire en se promenant sur la plage des 60 Bornes. Cette commune du nord de la Vendée a en effet retiré 70 mètres d'enrochement !

Alors que partout ailleurs, la tendance est à la pose de rochers (quand ce n'est pas du béton), la ville de St Hilaire teste un nouveau concept : le retour à la dune naturelle. Car dans les années 70, de la roche a été apportée sur la plage pour y faciliter son accès et installer des postes de secours. Mais aujourd'hui, la donne a changé. L'heure est à la protection des plages contre l'érosion et à la lutte contre un océan qui ne cesse de gagner du terrain.

Or la municipalité a constaté que les tempêtes hivernales avait tendance à creuser les dunes autour des rochers, créant ainsi une érosion importante du massif dunaire et l'apparition de falaises abruptes.

En enlevant les rochers de la plage, l'idée est de vérifier si une dune linéaire et naturelle ne serait pas plus efficace contre les assauts de la marée. Les rochers de la plage des Salins ont été conservés afin de permettre une comparaison durant les deux prochaines années.

Par Guillaume Daveluy
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.