Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un requin féroce échoué en Bretagne

Un requin féroce échoué en BretagnePhoto: S. Iglesias - MNHN

C'est le samedi 21 septembre au matin qu'a été découvert le corps sans vie d'un "requin féroce" sur la plage de Pénestin, dans le Morbihan (Bretagne). Malgré son nom trompeur, cette espèce de requin, scientifiquement appelée Odontaspis ferox, n'est pas dangereuse pour l'Homme.

Long de 3,24 mètres et pesant 220 kilos, l'animal offrait au public son impressionnante mâchoire dotée de dents pointues, son nez saillant et son corps massif. L'autopsie réalisée sur l'animal n'a pas permis de définir les causes de sa mort.

L'association pour l'étude et la conservation des sélaciens (APECS), située à Brest, a même lancé un appel à témoins auprès des pêcheurs pour comprendre un tel échouage sur une plage bretonne. Car le requin féroce est très rare sur les côtes de l'Atlantique. Il préfère les eaux chaudes et tropicales, vivant entre 300 et 800 mètres de profondeur.

Un autre requin féroce avait été retrouvé en 2012 sur une plage normande, où il avait pu être remis à l'eau. Avant cette date, le dernier signalement en France date de...1930 !

Par Guillaume Daveluy
Pour recevoir la newsletter