Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Plage et vaccin, l'offre insolite des Maldives

Vous avez des envies de soleil ? De plages paradisiaques ? Difficile de voyager dans le contexte actuel, sauf aux Maldives ! Pour inciter les touristes à revenir au plus vite et à rester, le pays propose une offre qui comprend le séjour et l'administration du vaccin contre le Covid-19.

Les Maldives, avec ses spots de plongée incroyables et ses plages époustouflantes, vit essentiellement du tourisme et le pays est souvent qualifié de véritable paradis terrestre (à condition d'oublier les dérives totalitaires du gouvernement en place). Il était donc primordial, pour cet ensemble de 26 atolls, de trouver une solution pour faire revenir les visiteurs au plus vite. C'est chose faite, avec la méthode des 3 V.

Cette stratégie, qui correspond à Visite, Vacances et Vaccin, consiste à proposer aux vacanciers un pack qui leur permettrait de recevoir le vaccin contre le coronavirus – les deux doses – au cours de leur séjour. La première injection se fera à l'arrivée, la seconde quelques semaines plus tard, ce qui pousserait les voyageurs à effectuer des séjours prolongés et donc à dépenser plus sur les îles et îlots des Maldives.

Et le prix du vaccin ? "Nul ou insignifiant", selon Abdulla Mausoom, ministre du Tourisme, qui souhaite ainsi remercier les visiteurs qui auront opté pour l'archipel. Ce haut-fonctionnaire, qui présente la campagne, explique que l'objectif est de faire du pays un véritable paradis vaccinal. En avril 2021, la moitié de la population a déjà été vaccinée avec une première dose (sur un total de 530 000 habitants), avec une priorité donnée au personnel du tourisme.

Le ministre précise qu'il n'y a aucun problème d'approvisionnement en vaccins, car le pays reçoit "des dons de vaccins de l'Inde, de la Chine et du programme Covax des Nations-Unies" et que les conditions sont donc réunies pour dépasser les 1,5 millions de touristes, comme c'était le cas avant 2020. L'année dernière, le nombre de visiteurs a été divisé par 4, avec seulement 555 000 arrivants, ce qui a porté un coup dur à l'économie locale.

Plutôt que d'opter pour un passeport vaccinal, la stratégie de l'offre tout-compris semble séduire certains pays, et elle porte même un nom : vaxication, pour vaccine et vacation. Hormis les Maldives, premier pays à avoir lancé cette astucieuse idée, l'Alaska, la Serbie (via une agence de voyage italienne), la Russie et même Cuba prochainement proposent des offres similaires, pour ce qui ressemble à une nouvelle forme de voyage : le tourisme vaccinal.

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs