Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

La plage de Trouville conserve ses terrasses

La plage de Trouville conserve ses terrassesPhoto: Keriluamox

La célèbre plage de Trouville, en Normandie, a eu très peur de voir ses terrasses démontées pour l'hiver. La loi Littoral exige en effet que les villes procèdent à l'enlèvement des installations sur les plages en dehors des saisons touristiques.

Le problème, c'est qu'à Trouville, comme sur beaucoup de sites en bord de mer, les commerçants installés depuis longtemps possèdent des vérandas fixes et des sols en béton ou en carrelage. Difficile à masquer pendant l'hiver. Mais la préfecture a demandé le respect de la loi et la suppression de ces installations.

La mairie a cherché une parade en demandant à obtenir la "catégorie 1" pour son office de tourisme : un classement qui certifie que la commune dispose d’une équipe renforcée et qu'elle développe une promotion d’envergure nationale, voire internationale.

Et la tentative a payé puisque la ville vient d'obtenir ce classement, ce qui lui permet de laisser en place les terrasses de la plage durant toute l'année. En revanche, à défaut d'être démontées, celles-ci doivent quand même être démontables. Les commerçants auront donc des travaux à accomplir pour rester en conformité avec la loi.

Par Guillaume Daveluy
Pour recevoir la newsletter