Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

EnviroBuggy : un aspirateur pour nettoyer les plages

EnviroBuggy : un aspirateur pour nettoyer les plages
Photo: capture reportage dw.com

Un jour, Chris Krauss, un habitant de Johannesburg, en a eu marre de voir les plages de sa ville toujours sales. Il appela alors son ingénieur de beau-père à la rescousse et, ensemble, ils imaginèrent l'EnviroBuggy, un aspirateur géant pour plage.

Son apparence ne paie pas de mine et prêterait même à sourire, tant il semble sortir des ateliers d'un professeur Tournesol. Mais il ne faut pas s'y tromper : l'EnviroBuggy est redoutable pour nettoyer les plages. L'appareil a été pensé pour éliminer le plastique qui pollue le littoral, que ce soit les sachets en plastique, les débris ou même le microplastique. Dans le cas spécifique des plages de Johannesburg, l'aspirateur cible aussi efficacement les granulés, autrement appelés "nurdles". Mesurant entre 2 et 3 mm de circonférence, ces pastilles de plastique sont à la base de nombreux types de produits plastiques et, étonnamment, sont très présents sur les plages de la capitale de l'Afrique du Sud.

Taillé pour des missions d'envergures, l'EnviroBuggy est capable d'aspirer 1 m³ avant d'avoir besoin d'être vidé et possède un système de filtration qui sépare le sable des débris plastiques. Pratique quand on ne veut pas repartir avec la moitié de la plage dans le sac d'aspiration (ou plutôt les fûts, dans le cas de l'EnviroBuggy).

Monté sur un chariot à roues, l'aspirateur géant reste relativement maniable malgré son gabarit respectable et ce grâce surtout au moteur thermique de 7 kW qui le propulse. Il peut ainsi avancer, rester au point mort, et même reculer. L'EnviroBuggy n'est cependant pas parfait et son utilisation sur terrain boueux peut vite devenir un exercice pénible. Cela étant, nettoyer une plage n'est pas une mince affaire et entre le nettoyage mécanique qui n'est jamais une bonne idée, et les initiatives citoyennes, la seule réelle alternative qui marche reste de se retrousser les manches et d'user de la bonne vieille huile de coude. L'EnviroBuggy vient ainsi se placer comme l'autre option viable, plus efficace et plus rapide en outre.

Maintenant, l'objectif de Chris Krauss est d'améliorer le plus vite possible son aspirateur pour que le maximum de plages puissent en profiter. Une invention qui rappelle qu'encore une fois, l'entretien du littoral est toujours et avant tout l'affaire de tous.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs