Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Summer body, ou la tyrannie d'un beau corps à la plage

L'obtention d'un corps considéré comme parfait, particulièrement pour la gent féminine, est un objectif que beaucoup se fixent, complexés par des magazines ou des reportages qui font la part belle aux filles filiformes. En été, c'est le concept de Summer Body qui revient le plus fréquemment et qui consiste à préparer son corps pour l'afficher sur la plage de manière décomplexée. Mais que se cache-t-il sous cette tyrannie du physique idéal ?
Summer body, ou la tyrannie d'un beau corps à la plage

Vous avez peut-être vu passer l'expression summer body, en feuilletant une revue ou en écumant les articles bien-être sur Internet ? À l'approche des beaux jours, on incite les femmes, principalement, à se préparer aux sorties plage en faisant du sport et en suivant des régimes, pour avoir un corps parfait. Mais les critères de beauté imposés par les médias peuvent nuire à bien des égards aux principales concernées. Et si summer body ne rime pas forcément avec mal-être, mieux vaut savoir à quoi s'en tenir. Faisons le point !

Le concept de Summer Body et son objectif

En été, les corps et les peaux bronzées s'affichent sur les plages, en maillot de bain, pour ce qui pourrait n'être qu'un moment de détente parfait en vue d'oublier les tracas de l'année. Mais ce n'est pas aussi simple, car désormais, il faut être belle pour aller à la plage.

Les magazines féminins publient avant chaque été leur guide minceur pour un corps parfait, leurs conseils beautés pour rayonner sur la plage, et autres meilleurs régimes pour s'afficher sans complexe sous le soleil. Le résultat ? Une dictature du corps mince et parfait qui formate l'image qu'on se fait d'une femme en bikini.

Mais si l'anglicisme Summer Body est récent, le lien entre plages, vacances et corps idéal remonte à la fin du XIXe siècle, quand les médecins préconisaient aux femmes d'aller profiter du soleil sur les plages, pour prendre soin d'elles, se relaxer et devenir de bonnes mères, qui feront de jolis enfants.

Peu à peu, le plaisir s'immisce dans le discours et la plage devient un refuge de vacances pour les individus les plus aisés de la société, qui viennent s'y détendre, profiter des bienfaits du soleil mis en lumière au début du siècle, et contempler des corps moins habillés que dans leur quotidien au sein d'une société encore très puritaine. Il faut donc assurer durant cette période pour satisfaire les plagistes !

Avec la libération des mœurs qui suivra et la démocratisation de la plage pour tous, se déshabiller en public devient plus courant, mais l'idée d'être beau en maillot persiste. Et bien que quelques voix s'élèvent contre une dictature des corps, il est trop tard. En 2020, il faut un summer body pour être digne de la plage.

fille piscine

Atteindre le corps parfait… pour quelles raisons ?

Le phénomène de corps idéal pour la plage n'a fait que s'intensifier avec les années, explosant avec l'apparition des réseaux sociaux. Si auparavant, on pouvait rester dans son coin et bronzer tranquillement sur sa serviette sans subir les regards accusateurs du tout-venant, on peut désormais être jugé en fonction de critères établis et considérés comme étant la norme par Instagram, par les magazines de mode féminins et par la plupart des films ou séries qui ne montrent que très rarement des gens normaux en maillot de bain.

Cela crée évidemment un mal-être constant, qui ne laisse que peu de choix à une femme (mais également aux hommes, dans une moindre mesure) qui voudrait profiter de l'été et du soleil : soit se conformer aux normes quitte à souffrir durement pour ressembler aux icônes du paraître (comme ces youtubeuses qui font leurs choux gras en vendant des solutions miracle pour un corps parfait en 2 semaines), ou alors éviter ces lieux où le body shaming (le fait de se moquer d'individus dont le corps n'est pas celui attendu par la société) est courant.

Mais une alternative existe : choisir de montrer le corps dans lequel on se sent bien !

Un corps en bonne santé avant tout

La quête d'un summer body peut être positive, si elle est effectuée dans une optique santé. En effet, il n'y a rien de mal à vouloir prendre soin de son corps et l'été, période durant laquelle il sera le plus dévoilé, est la meilleure période pour le faire : pas de fêtes de famille ni de repas trop abondants (Pâques est passé, les raclettes sont loin, Noël n'arrive que dans quelques mois…) et on peut donc s'investir dans un programme pour retrouver la ligne.

Cela ne veut pas dire s'affamer pour ressembler à des filles de magazine, mais simplement revoir son alimentation, profiter des fruits et légumes d'été pour manger plus sain et pratiquer du sport. Avec les beaux jours, tout est plus simple et cela vous permettra de retrouver un corps qui vous plaît.

Oubliez la pression que vous met la société, et faites-vous du bien. Vous verrez alors que la plage ne vous aura jamais paru aussi agréable que lorsque vous l'arpentez dans un corps qui vous plaît, à vous et rien qu'à vous. Votre bien-être mental s'en trouvera renforcé et vous profiterez de votre été comme il se doit !

Par Mickael Publié le 24/11/2020
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.