Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Miami Sound Machine : Bad boy

S’il commence dans un palace, le clip se poursuit sur une plage de Miami, avec dans le rôle-phare, la chanteuse du groupe : Gloria Estefan. (1986)

Miami Sound Machine est un groupe fondé aux États-Unis en 1975 par Emilio Estefan, initialement sous le nom de Miami Latin Boys. Le succès est apparu surtout après l’arrivée de Gloria María Fajardo, plus connue sous le nom de Gloria Estefan depuis son mariage avec le fondateur du groupe en 1978. Le groupe a surfé sur la vague de popularité de Miami qui était portée par des séries comme Miami Vice ou des films à succès, comme Scarface.

Gloria Estefan est une cubaine exilée aux États-Unis avec sa famille après la révolution cubaine en raison des liens entre ses parents et le dictateur Fulgencio Batista. Même si l’artiste a fait une grande carrière solo, elle a surtout été le cœur du groupe Miami Sound Machine. À un point tel qu’en 1987, le groupe s’est renommé « Gloria Estefan and Miami Sound Machine » pour une période assez courte puisque le groupe a été dissous en 1989.

Le titre « Bad boy », sorti en 1985, suit de près le premier grand succès du groupe « Conga », sorti l’année précédente. Sur un ton humoristique, le clip met en scène la belle Gloria attendant l’arrivée dans son palace de la star qu’elle admire. Un autre de ses admirateurs, nettement moins sexy et attrayant, se fait un malin plaisir de la suivre partout et de jouer de mauvaises blagues à ceux qui l’approchent, que ce soit dans le palace ou à la plage. Un humour qui n’est pas sans rappeler celui de Benny Hill qui sévissait sur les ondes à la même époque.

Même si Gloria Estefan n’est pas la chanteuse latino-américaine la plus connue, c’est celle qui a eu les plus grands succès commerciaux.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.