Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Indila : SOS

C'est sur une plage que la chanteuse Indila retrouve une bouteille à la mer. L'occasion de lancer son S.O.S. de sa voix pure et touchante. Ce titre est extrait de son album "Mini World".

Adila Sedraïa, qui s’est fait connaître sous le nom d’Indila, est une jeune chanteuse française d’origine algérienne. Avec de multiples collaborations avec des artistes comme Rohff, TLF ou Youssoufa, elle tente de percer sur la scène nationale. Son premier single, « Dernière danse », extrait de son album « Mini world », est sorti en 2013, et lui vaudra un triple disque de platine. Le succès s’étend également aux pays non-francophones comme la Pologne, la Grèce ou Israël.

Le single « SOS », issu de l’album « Mini World », a connu lui aussi un grand succès en France et en Pologne. Il est accompagné d’un clip tourné sur une plage grecque. Les paroles évoquent une personne tombée plus bas que terre, qui ne sait pas comment s’en sortir, mais espère tout de même que quelqu’un lui viendra en aide.

L’ambiguïté sur l’identité du protagoniste et le type de misère qui s’abat sur lui est patente dans le texte. Le clip, cependant, donne un éclairage sur le sens que l’auteur a voulu donner à sa chanson qui se veut, finalement, universelle. Le SDF, la dépressive amoureuse, l’enfant handicapé, la future mère répudiée par son mari,… toute personne, à certaines périodes de sa vie, peut s’identifier à ce lancer de SOS, illustré par la métaphore de la bouteille à la mer qui ouvre le clip. Par son talent, Indila fait sentir à l’auditeur l’émotion contenue dans un texte élusif et si touchant à la fois.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.