Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Loona : El tiburon

Après avoir connu un grand succès avec son tube de l'été "Vamos a la playa", la chanteuse néerlandaise Loona tente de récidiver avec ce titre destiné essentiellement aux boîtes de nuit... Une jeunesse dorée s'y trémousse avant de sauter dans une eau claire. C'est du déjà vu, déjà entendu, mais ça ne manque pas de chaleur. A noter le petit clin d'œil à la série "Alerte à Malibu".

Marie-José van der Kolk, alias Carisma, alias Loona, est une chanteuse néerlandaise. Elle a fait carrière grâce à son ami de Majorque DJ Sammy. Ses premiers titres n’ont pas eu le succès escompté, mais sa carrière décolle en 1998 avec une reprise du titre de Mecano « Hijo de la Luna ». Son plus gros succès sera, en 2011, le tube « Vamos a la playa », qui est également une reprise du titre du même nom de la chanteuse Miranda.

La plantureuse néerlandaise chante essentiellement en espagnol, d’où son succès dans des contrées notoirement hispanophones comme l’Allemagne et les pays d’Europe de l’est.

La chanson « El Tiburón » reprend les mêmes recettes que « Vamos a la playa ». Une chanson rythmée sur une mélodie facile à retenir, des jolies filles en bikini qui remuent le postérieur sur la plage, et la présence incongrue d’une enfant dans le groupe de danseuses.

Le clip contient un caméo d’Alerte à Malibu, avec un mélange en maillot rouge de Pamela Anderson et de Barbie, doté de la plastique de la première et du plastique de la seconde.

On ne sait très bien à quel requin fou fait allusion la chanson, même si le clip montre un Apollon s’approchant de la plage un aileron sur le dos, sans autre objectif manifeste que de faire courir au ralenti la sauveteuse sexy.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.