Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un bateau de croisière évacué au large de la Norvège

Un bateau de croisière évacué au large de la Norvège

Pris par une avarie en plein mauvais temps, les occupants du Viking Sky ont dû être évacués en urgence alors que le navire se trouvait en mer de Norvège. Heureusement, il y eut plus de peur que de mal pour les 1 300 personnes qui étaient à bord.

Le Viking Sky est un bateau de croisière exploité par Viking Ocean Cruises, la division océanique de l'armateur suisse Viking Cruise. En route vers Stavanger, une ville portuaire du sud-ouest de la Norvège, le paquebot devait traverser un passage nommé "Hustadvika" et situé sur la côte ouest du pays, à 10 miles nautiques de la commune de Fraena. C'est un tronçon hérissé de récifs, de rochers et de petites îles. Pour ne rien arranger, l'eau y est peu profonde, ce qui fait de l'endroit l'un des passages les plus dangereux de la côte norvégienne.

C'est donc au niveau de ce sac de nœuds que le Viking Sky a été victime d'une panne, perdant tous ses moteurs. Battu par des vents violents et une forte houle, le navire de 47 800 tonnes commença à dériver dangereusement vers le littoral jusqu'à ce que l'équipage réussisse à relancer l'un des moteurs et à jeter l'ancre à environ 2 km du rivage.

Un SOS a été lancé par le navire vers 14h, dès qu'il s'est retrouvé en difficulté. Immédiatement, le Centre de secours a dépêché des hélicoptères ainsi que les garde-côtes pour venir en aide aux 1 373 occupants du paquebot. Ceux-ci ont commencé à être évacués par les airs, hélitreuillés un à un par les hélicoptères. Les appareils durent même faire plusieurs va-et-vient, emmenant à chaque voyage 15 à 20 personnes, même de nuit.

460 personnes purent ainsi rejoindre la terre ferme jusqu'à ce que le bateau soit en mesure d'être remorqué. En effet, une fois deux autres de ses moteurs remis en marche, il a pu être escorté jusqu'au port de Molde avec l'équipage et le reste des passagers, un trajet de 80 km qui contourne la côte ouest norvégienne.

Plus de peur que de mal donc, car grâce à la réactivité de l'équipage ainsi qu'à la promptitude des secours, le naufrage a pu être évité. L'incident "n'aura" fait que 25 blessés, dont un grave tout de même, malgré le chaos et la panique qu'il a engendrés.

Voici les images étonnantes de ce qu'ont vécu les passagers pendant ce cauchemar :

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.