Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'école à la plage, un concept pratiqué au Royaume-Uni

L'école à la plage, un concept pratiqué au Royaume-Uni

C'est sur la plage de Bovisand, du côté de Plymouth au Royaume-Uni (à environ 350 km au Sud-Ouest de Londres) que chaque matin, des écoliers de 5 à 10 ans ont cours sur le sable. Une manière incongrue de délivrer des leçons scolaires ? Selon l'instigatrice de ce projet, c'est surtout une excellente façon de sensibiliser les plus jeunes aux causes environnementales.

Ali Murray, qui fait partie d'une association travaillant en compagnie d'écoles locales, est persuadée que faire prendre l'air aux enfants est une excellente chose. Ce n'est pas nouveau, puisque le concept d'école en forêt existait déjà, mais emmener des écoliers sur la plage dans cette région du Royaume-Uni semble une évidence. Pourtant, comme elle l'explique, "dans chaque classe que je prends, il y a toujours un ou deux élèves qui n'ont jamais vu la mer". Un constat inquiétant car vivre près de l'eau et ne pas connaître les enjeux qui se trament dans cette étendue maritime est vraiment dommage.

Plusieurs fois par semaine, elle accompagne donc un petit groupe d'élèves, afin de leur inculquer certaines valeurs écologiques. Via des ateliers ludiques (construction d'abri sur la plage, sculpture en sable, nettoyage de la plage, feu de camp…), Ali Murray tente d'éveiller la curiosité des plus jeunes. Elle raconte d'ailleurs que la conscience écologique ne tarde pas à se manifester. Quand elle explique qu'on retrouve parfois des baleines avec l'estomac rempli de plastique, les enfants sont choqués, révoltés, et ne comprennent pas qu'on puisse laisser faire cela.

L'école à la plage est donc une façon habile de créer de nouveaux ecowarriors (des guerriers écologiques), mais ce n'est pas le seul bienfait qu'on retire d'une éducation en plein air. Après avoir passé la matinée ou la journée à gambader sur le sable, les écoliers sont affamés et ils mangent avec appétit. Ils sont également plus fatigués, ce qui améliore leur sommeil. Enfin, jouer avec le sable développe leur créativité ! De quoi voir ces enfants s'épanouir au contact d'une nature qui leur tend les bras et qu'ils auront à cœur de préserver.

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.