Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Zealandia, le continent caché sous l'océan Pacifique

Est-il encore possible de découvrir un continent aujourd'hui ? C'est pourtant bel et bien ce qui est arrivé, avec Zealandia, un continent perdu que l'on a trouvé sous l'océan Pacifique.

Zealandia, le continent caché sous l'océan Pacifique
Photo: trevorklatko - La côte de Nouvelle-Zélande

De récentes études viennent de confirmer l'existence d'un continent sous les mers baptisé Zealandia. Dans les faits, l'existence de ce continent a été suspectée pendant longtemps, mais faute de preuves vraiment concrètes, elle est restée de longues années au stade de la supposition.

Localisation d'une légende

Zealandia se situe dans la région sud-ouest de l'Océan Pacifique, juste à l'ouest de l'Australie, au large de la Nouvelle-Zélande et au nord de la Nouvelle-Calédonie. D'ailleurs, ces deux îles sont des parties émergées de ce très vaste continent.

Ce dernier est constitué par plusieurs plateaux tels que le plateau Lord Howe, Challenger, Campbell, Norfolk, Hikurangi, Chatham, et bien d'autres encore. Zealandia est exploité pour son gaz par la Nouvelle-Zélande, mais aussi pour son poisson : la zone s'étendant sous l'eau, on peut pêcher sur 98% de ce continent.

Zealandia

Un continent immergé

Zealandia se serait formé il y a 60 à 130 millions d'années lors de la séparation de l'Australie puis de l'Antarctique. Mais bien avant cela, comme tous les autres continents, il était rattaché au supercontinent Gondwana composé de l'Antarctique, l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Australie et l'Inde. Et comme tous ces autres continents également, il s'en est détaché pour dériver.

Zealandia est constitué de deux crêtes parallèles de 1 000 à 1 500 mètres de profondeur divisées par un rift océanique (endroit où la croûte océanique est mince). Les crêtes sont composées de croûtes continentales plus fines par rapport à celles des autres continents. En effet, le mouvement des plaques affine, de manière plus ou moins symétrique et de quelques centaines de kilomètres, les côtés des plaques. Par conséquent, Zealandia a commencé à s'enfoncer sous l'océan après le rifting qui a réduit l'épaisseur de sa croûte.

Est-ce réellement un continent ?

En dépit du fait que la majorité des terres de Zealandia soient submergées par l'océan, il mérite tout de même d'être considéré comme un continent.

La première raison repose d'abord sur son importante surface. Avec une superficie de 4,9 millions de kilomètres carrés, il est plus grand que le territoire indien et fait un peu moins des 2/3 de l'Australie, soit environ 7,5 fois la taille de la France.

Ensuite, sa hauteur, plus élevée que la croûte océanique, justifie également le fait qu'il devrait être considéré comme un continent. Sans oublier que Zealandia est constitué d'une couche de silice très compacte, allant de 10 à 30 km d'épaisseur à certains endroits, et qu'il présente également une activité volcanique assez faible.

Toutes ces caractéristiques laissent donc penser que Zealandia est réellement composée par une croûte continentale. Il possède donc le statut de continent (le sixième, le septième ou le huitième selon les modèles) et même celui du plus petit continent du monde.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.