Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le crabe de cocotier, un super crabe

On connaît tous le crabe, délicieux dans l’assiette, douloureux accroché aux orteils. Ce crustacé possède dans sa très large famille un représentant un tantinet effrayant : le crabe de cocotier. Description d'un super crabe.

Le crabe de cocotier est un crabe terrestre, un gros et impressionnant animal nocturne qui ferait penser à un croisement entre un crabe et une mygale. On l’appelle également Birgus latro et il doit son nom à son alimentation un peu particulière.

Un crabe géant

Pour poser l’ambiance, imaginez un crabe de 40 cm, à la carapace brune tâchée de bleu, et pesant 4 kg en moyenne (le record enregistré à ce jour étant de 17 kg). L’animal possède une paire de pinces tranchantes et dentées, pouvant atteindre le mètre d’envergure d’une pince à l’autre. Il possède également deux autres paires de pattes locomotrices pointues qui lui permettent de grimper aux rochers et aux arbres, ainsi qu’une plus petite paire pourvus de pinces de taille plus réduite.

Bien que s’étant développé dans l’eau, le crabe de cocotier est un animal qui vit sur la terre ferme. On le croise surtout dans les îles isolées de l’océan Indien et du Pacifique. En évoluant, il a développé ce que l’on appelle des poumons « branchiostégals ». Derrière ce nom un peu barbare se cache un système respiratoire hybride, à mi chemin entre des poumons et des branchies : le Birgus Latro peut ainsi utiliser l’oxygène de l’air pour respirer mais à besoin d’un peu d’eau pour le faire. Il se noierait pourtant s’il était immergé pendant quelques heures dans l’eau.

Un régime alimentaire particulier

Le crabe cocotier est omnivore et se nourrit autant d’animaux (vivants ou morts) que de végétaux. Il a tout de même une grande préférence pour les fruits et se délecte de bananes, d’ananas, de papayes et surtout de pulpe de noix de coco dont il est absolument fou. Ce crabe est d’ailleurs un très bon grimpeur et malgré sa taille massive, il est capable de grimper tout en haut d’un cocotier de 6 mètres pour en faire tomber les fruits. Il utilise alors ses puissantes pinces pour ouvrir la noix. Autant dire qu'il vaut mieux ne pas se faire pincer les doigts !

Le crabe cocotier est également un sacré opportuniste : il n’hésite pas à voler aux hommes de la nourriture qu’il transporte avec ses lourdes pinces jusqu’à sa tanière. Il peut ainsi porter un objet de plus de 20 kg !

Le crabe de cocotier dans notre assiette

De par sa taille impressionnante et le goût succulent de sa chair, le crabe de cocotier est très apprécié par la population locale. Il faut dire qu’il a un goût très particulier, absolument pas iodé comme ce que l’on attendrait d’un crabe, avec une chair ferme et consistante.

Il peut se préparer comme le crabe ordinaire, cuit à la vapeur ou au court bouillon, mais sera encore plus délicieux s’il est mijoté 20 minutes dans du lait de coco, puis poêlé à l’ail et aux oignons verts. A déguster avec les doigts !

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 01/04/2014
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.