Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une serviette de plage sans sable

Une serviette de plage sans sable

Voilà une idée qui devrait réjouir les plus délicats. Car on peut adorer se prélasser sur la plage, le sable qui s'incruste sur sa serviette peut vite devenir désagréable. Pour éviter ce problème, deux innovations permettent de bronzer sans avoir du sable collé à la peau.

La première vient d'une société australienne, qui a mis au point un tapis de plage anti-sable. L'entreprise Cgear, à la base, a développé ce produit pour l'armée, afin de permettre aux hélicoptères d'atterrir et de décoller sur une surface poussiéreuse sans créer un nuage tout autour. La société vient de décliner cette invention en tapis de plage, idéal pour un pique-nique sur le sable. Le produit est composé de deux couches de polyuréthane tissé, qui filtre le sable sec, faisant passer les grains au travers de la maille. Bien que proposée en 3 coloris, l'invention n'a pas tout à fait le charme d'une serviette, et surtout elle est inefficace avec du sable mouillé.

Pour éviter le sable humide sur sa serviette, un autre australien dénommé Baz Brown a développé un prototype de serviette anti-sable. Baptisée Sandusa, celle-ci ne permet pas au sable mouillé de s'accrocher à sa surface. Cette innovation est composée d’un tissu éponge sur le dessus et d’une surface en nylon sur le dessous, les deux côtés étant séparés par un matériau étanche. L'inventeur espère lever des fonds pour développer son concept.

A l'inverse du tapis militaire, la serviette Sandusa peut être recouverte par du sable sec. A quand une vraie serviette anti-sable, regroupant les qualités de ces deux produits ?

Par Guillaume Daveluy
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs