Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

On a retrouvé le navire d'un explorateur, perdu depuis 1915 !

On a retrouvé le navire d'un explorateur, perdu depuis 1915 !

Le navire d’Ernest Shackleton, considéré comme l’un des plus grands explorateurs de l’Antarctique, a été redécouvert après avoir passé 107 ans dans les fonds marins.

Une équipe de chercheurs sud-africains, partie du Cap le 5 février 2022 dans le but de retrouver l’épave du navire Endurance d’Ernest Shackleton, est parvenue à réaliser son objectif en retrouvant le fameux navire qui avait sombré dans les eaux en 1915.

Il s’agit d’un bateau mythique, qui servît au navigateur lors de l’expédition "Endurance" dont le but était de traverser l’Antarctique sur des mers réputées périlleuses. Mais l’équipage de 28 hommes n’atteindra jamais l’objectif qu’il s’était fixé, puisque le bateau va finir par s’empêtrer dans la glace et rester bloqué définitivement. Pendant 22 mois, les marins vont survivre sur le navire dans des conditions extrêmes, avec une température chutant parfois à -45°C.

L’amoncellement de la banquise va finir par avoir raison du bois et l’Endurance doit être abandonné. S’ensuit une quête vers la terre ferme qui relève de l’exploit, avec campements sur la banquise et fuite en canots de sauvetage, avec peu de vivres et un moral qui s’effrite chaque jour un peu plus. Finalement, l’abnégation de l’équipage lui permet d’atteindre l’île de l’Éléphant, située au sud de l’Argentine, un morceau de terre inhospitalier où ils seront secourus, sans aucune perte à déplorer. L’expédition devient légendaire.

Depuis plus d'un siècle, l’épave de l’Endurance gît donc à plus de 3 000 mètres de profondeur, dans la mer de Wedell. C’est à 6 kilomètres de l’endroit où le navire a sombré qu’elle a été retrouvée par l’équipe de chercheurs, après une tentative infructueuse en 2019. Mensun Bound, directeur de l'expédition, a affirmé en mars 2022 : « Nous sommes très émus d'avoir localisé et capturé des images de l'Endurance ».

Et les images prises par des drones sous-marins sont en effet saisissantes : on peut apercevoir l’épave dans un état de conservation incroyable, comme si elle avait attendu qu’on la découvre depuis sa disparition. Sur la poupe, on peut lire son nom "Endurance", et les chercheurs expliquent que la barre de navigation est restée intacte et que divers équipements semblent ne pas avoir bougé d’un iota depuis la fuite de l’équipage.

Le navire d’Ernest Shackleton restera toutefois sous l’eau, pour toujours. Devenu site et monument historique, il est protégé par le Traité de l'Antarctique du 1er décembre 1959. De plus, on imagine aisément que déplacer une épave centenaire doit être une opération quasi-impossible à mener. Ce n’est d’ailleurs pas le seul navire de légende à terminer sa vie dans les profondeurs, puisque l’épave du Titanic est, elle aussi, condamnée à disparaître, aux alentours de 2030.

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs