Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

La série "Alerte à Malibu" fait son grand retour à la télé

La série

On la pensait définitivement ensablée, pourtant la série culte des années 90 "Alerte à Malibu" revient sur le petit écran. La chaîne française RTL9 programme l’intégralité des 11 saisons de cette série-phare, 30 ans pile après sa première diffusion sur TF1 en janvier 1991.

Les sauveteurs californiens reviennent donc ensoleiller nos écrans tous les après-midi en semaine, avec 3 épisodes à la suite, dans une version remasterisée. Les producteurs de "Baywatch", certains de garder une pépite dans leurs tiroirs, ont en effet tenu à donner une seconde vie à leur création en dépoussiérant totalement les 243 épisodes de la série. Les fans de la première heure constateront même que les fameuses séquences clippées ont, pour beaucoup, de nouvelles musiques, suite à un problème de droits d’auteurs.

La série "Alerte à Malibu" a été créée en 1989 par Michael Berk, Douglas Schwartz et Gregory J. Bonann. La première saison aurait dû être la dernière en raison de coûts de production élevés. Mais la vedette du show, David Hasselhoff, décide de sauver le projet en devenant producteur exécutif. La série connaît alors un succès mondial, devenant le programme le plus vendu dans le monde.

Cette version "rajeunie" de la série (qui offre une superbe image) pourrait conquérir un nouveau public, et réchauffer le cœur de nombreux téléspectateurs, en cette période à la fois hivernale et de pandémie mondiale. Les corps sculptés des sauveteurs en maillots de bain rouges, courant au ralenti sur les plages de Californie, sont peut-être intemporels.

>> A lire aussi : 12 anecdotes étonnantes sur la série Baywatch

Par Guillaume Daveluy
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.