Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Des dinosaures ont marché sur une plage australienne

Lorsque vous vous promenez sur la plage, vous vous attendez à trouver des coquillages ou des algues. Mais Bindi Lee Porth a fait une trouvaille bien moins ordinaire en trébuchant dans un trou, alors qu'elle déambulait à la recherche de coquillages sur la plage de Cable Beach à Broome, à 1000 km au sud-ouest de Darwin, en Australie.

En nettoyant le sable pour savoir sur quoi elle avait posé le pied, quelle ne fut pas sa stupeur en voyant que ce n'était autre qu'une énorme empreinte de dinosaure, semblable à celle d'un oiseau.

Selon le paléontologue Steve Salisbury, il ne s'agit pas d'une première dans cette région fréquentée autrefois par les dinosaures et de nos jours par les paléontologues. Cependant, sa découverte sur un lieu aussi fréquenté reste surprenante. L'originalité de cette empreinte vieille de 130 millions d'années reste son auteur. Il s'agit d'un animal de la famille des théropodes, dont le plus célèbre représentant est le tyrannosaure, alors qu'on trouve plus couramment des traces de sauropodes comme le brontosaure ou le diplodocus. Le théropode qui a marché sur cette plage australienne est cependant un spécimen d'une espèce plus petite que le tyrannosaure, non identifiée pour le moment.

Dinosaure Australie

Les dinosaures, qui ont peuplé notre planète jusqu'à leur extinction brutale il y a 65 millions d'années, ont laissé leurs empreintes un peu partout dans le monde. Des découvertes sont faites régulièrement, comme cet été dans le désert de Gobi où un sauropode a laissé une trace d'un mètre de long, ou encore un théropode ayant laissé une empreinte de 1m20 en Bolivie. Ces traces donnent de nombreuses informations sur les animaux, comme la forme de leurs pattes, leur poids ou la façon de se déplacer et sont donc aussi importantes scientifiquement que les fossiles.

Par Charles Lorrain
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.