Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le pape célèbre une messe sur une plage du Pérou

Le pape célèbre une messe sur une plage du Pérou

Il y avait foule ce matin-là sur la plage de Huanchaco. Il faut dire qu'il faisait beau et chaud, et le temps était idéal pour piquer une tête. Sauf que toutes les personnes réunies ce jour-là n'y étaient pas pour profiter du beau temps, mais plutôt pour assister à une messe sur le sable chaud célébrée par le pape François en personne.

Huanchaco est une plage de Trujillo, une ville située sur la côte du Pérou. Située à 490 km de Lima, la capitale, elle est célèbre dans le pays pour les températures plus que clémentes dont elle bénéficie tout au long de l'année, au point d'avoir été surnommée "la ville du printemps éternel" par les Péruviens. Inutile de dire que les plages, là-bas, offrent du rêve entre sable blanc, ciel d'azur et océan Pacifique. C'est ce décor plus qu'idyllique que le Saint-Père a choisi pour officier, le 20 janvier 2018, lors d'une messe géante.

Pour l'occasion, la plage de Huanchaco était noire de monde avec environ 200 000 fidèles qui s'y étaient donné rendez-vous. Ils étaient déjà plusieurs dizaines de milliers à acclamer le pape tout du long de son trajet pour rejoindre le lieu du culte. Une ferveur saluée par le pape dans son homélie pendant laquelle il a également encensé leur courage, leur foi ainsi que leur terre "au goût d'Évangile". Frappé par le phénomène El Niño et des inondations ayant fait 75 victimes en 2017, le Pérou est en effet aux premières loges face au changement climatique.

Cette célébration sur le littoral de Trujillo entrait dans le programme de visite du pape au Pérou qui a eu lieu du 18 au 22 janvier 2018. Commencée dans la ville de Puerto Maldonado où il a rencontré les peuples d'Amazonie, sa tournée comptait aussi une rencontre avec les autorités et un séminaire l'après-midi de la messe à Huanchaco. Le souverain pontife a ensuite rejoint sa résidence à Lima pour y rencontrer des évêques et des religieuses le lendemain matin avant de s'envoler pour Rome dans l'après-midi, non sans avoir préalablement célébré une messe de clôture sur la base militaire de Las Palmas.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.