Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

5 mois à la dérive dans le Pacifique avec leurs chiens

5 mois à la dérive dans le Pacifique avec leurs chiens
Photo: U.S. Navy

C'est l'US Navy qui a annoncé cet incroyable sauvetage. Déjà en début d'année, des naufragés en provenance des Kiribati avaient été sauvés après 11 jours de mer. Mais cette fois, les rescapés ont erré dans le Pacifique durant pas moins de cinq mois !

Deux femmes, Jennifer Appel et Tasha Fuiaba, ont décidé d'entreprendre une traversée à bord de leur voilier avec leurs chiens. Objectif : rallier Tahiti depuis Hawaï en 18 jours, autrement dit 4000 km, mais en utilisant le moteur de leur embarcation. Après une panne moteur due à une violente tempête peu après leur départ, les deux amies veulent toutefois continuer leur périple. Elles se décident finalement à lancer des signaux de détresse au bout de deux mois, alors qu'elles auraient déjà dû arriver à destination depuis longtemps.

Loin de toute terre et de tout navire, ce n'est que trois mois plus tard qu'un navire de pêche taïwanais les repère et les accueille à son bord, avant de contacter la base américaine de Guam. Le voilier se trouvait alors quelque part entre le Japon et la Papouasie, à 6000 km de leur point de départ, dans la mauvaise direction ! Un navire américain qui croisait dans ce secteur, l'USS Ashland, est allé les récupérer le lendemain.

Fort heureusement, les réserves de nourriture des deux plaisancières et de leurs chiens, ainsi qu'un purificateur d'eau, leur ont permis de tenir plusieurs mois isolés dans l'océan et d'être tous retrouvés en pleine forme.

Voilà pour la version des deux jeunes femmes. Mais quelques incohérences ont été relevées par les garde-côtes après leur enquête. Pourquoi n'ont-elles pas utilisé leur balise de détresse alors qu'elle est en parfait état de marche ? Pourquoi affirment-elles avoir subi une violente tempête alors qu'aucun événement de ce type n'a été répertorié dans leur secteur par les météorologues ? Comment être en aussi bonne santé après s'être nourri exclusivement de pâtes et de riz pendant cinq mois ? Une ombre de mystère plane sur les naufragées et leurs toutous...

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.