Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Maho Beach, la pire plage du monde ?

Généralement, quand on vous demande d’imaginer une plage des Caraïbes, vous pensez tout de suite à un océan bleu turquoise et à une longue plage interminable. Maho Beach, c’est tout à fait ça, avec des avions en plus !

Qui ne rêverait pas de passer ses vacances sur une plage ensoleillée, avec une eau cristalline et une plage de sable blanc à perte de vue ? Et bien vous pourrez profiter de tout cela si vous allez à Maho Beach, mais ne vous emballez pas trop vite, cette plage est assez spéciale.

Le détail insolite qui fait toute la différence

Maho Beach est l’une des plages de l'île de Saint-Martin (Antilles hollandaises). Elle a tout de la plage touristique : du sable blanc, une eau turquoise, des restos, des bars, des casinos à proximité et de nombreux vacanciers toute l'année.

Voilà une description tout à fait paradisiaque. Alors pourquoi cette plage serait la pire du monde ? Simplement à cause de sa proximité avec la piste n°10 de l’aéroport Princess Juliana. Située à une dizaine de mètres seulement de la plage, cette piste est tellement proche de la plage que le souffle des avions propulse les vacanciers à terre et provoque des tempêtes de sable, cinglant les touristes avec du sable et des cailloux projetés à grande vitesse.

Une plage à succès

Paradoxalement, et c’est sans doute un cas unique dans le monde entier, les autorités n’ont pas fermé la plage en dépit du danger évident. Pourtant, non seulement le décollage des avions malmène les touristes, mais les atterrissages les font passer tellement bas qu’ils frôlent les têtes de ceux qui s'obstinent à bronzer en contre-bas. Ce phénomène est dû à la courte piste qui ne fait que 2180 mètres et qui contraint les avions à l’aborder le plus tôt possible, pour l’exploiter au maximum. Certains avions volent ainsi à 3 mètres au dessus de la plage pour atterrir !

Dire que c’est dangereux relève de l'euphémisme. Malgré les risques qu'ils représentent, les avions sont devenus la principale attraction de cette plage, attirant des milliers de touristes chaque année. Maho Beach est le paradis des passionnés d’aviation, un lieu insolite d’où ils peuvent apercevoir les appareils de très très près.

Un nouveau sport extrême

Les vacanciers de Maho Beach ont inventé un sport extrême uniquement pratiqué sur cette plage : le "accroche-toi-aux-grillages-pendant-que-l’avion-décolle". La pratique est on ne peut plus simple. Quand un bon gros Boeing 747 ou un Airbus A300 est sur le point de décoller, il faut vite courir s’accrocher aux grillages séparant la piste de la plage. Arrivé là, le jeu consiste à se cramponner de toutes ses forces afin de résister à la bourrasque des réacteurs.

Un jeu dangereux quand on sait qu’un réacteur de 747 à faible régime peut aisément souffler une camionnette. Heureusement (et contre toute attente), aucun accident grave n’a jamais été à déplorer et les perdant s’en sortent parfois avec des contusions, au pire un front ouvert, à l’instar de cette jeune fille qui a fait le buzz sur internet en se faisant éjecter du grillage avant de foncer droit sur un muret la tête la première.

Nous vous épargnerons cette vidéo, en revanche découvrez l'incessant ballet d'avions au-dessus de Maho Beach :

Par Andriatiana RakotomangaMis à jour le 22/06/2018
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.