Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Génération Frisbee

Il ressemble à une soucoupe volante et fait fureur sur les plages du monde entier. Le frisbee est plus qu'un loisir : c'est devenu un sport à part entière. Secrets et techniques d'un petit disque qui passionne toutes les générations.

Génération Frisbee
Photo: Taylor Hand

Très prisé comme jeu de plein air, le frisbee est devenu depuis sa création un loisir qui plaît aux petits comme aux grands. Il tire son nom d'une boulangerie, créée en 1871 dans le Connecticut aux États-Unis. Celle-ci devint le fournisseur en repas de l'université de Yale en 1940. Les étudiants de l'époque s'amusèrent alors à se lancer des moules à tarte qui appartenaient à la boulangerie : la Frisbie Pie Company. Huit ans plus tard, l'américain Walter Morrison s'en inspira et mit au point le premier disque volant. C'est seulement en 1957 que fut breveté le premier frisbee et les droits appartenaient à la société américaine WHAM'O qui le mit en vente sous le nom de "Pluto Platter". Ce fut un an plus tard qu'on l'appela "Frisbee".

Les différents types de frisbee

Appelé aussi disque-volant ou encore discoplane, le frisbee se décline en différentes formes qui ont une incidence sur la distance parcourue par ce dernier. Il existe les aerofoils ou aerobis qui se présentent tel un anneau. Ils ont la capacité de parcourir une assez grande distance par rapport aux frisbees ordinaires. Il y a également les Disc Golf qui ont un petit diamètre mais sont beaucoup plus denses. Cette forme leur permet de voler à une très longue distance en étant très stables. Enfin, les Disc Dog sont destinés aux chiens : ils sont faits en plastique, sont très souples mais très résistants. On organise de nos jours des compétitions de Disc Dog dans certains pays.

Des variantes de jeu à l'infini

Au fil des années de pratique, ce simple jeu de plein air est devenu un véritable sport. Facile à manœuvrer, le disque est simplement envoyé d'un joueur à un autre, tour à tour. Si beaucoup le pratiquent en pur loisir, certains joueurs n'hésitent pas à se lancer dans la compétition.
L'une des plus connues est l'Ultimate frisbee. Elle apparaît en France vers les années 70. Pour y jouer efficacement, il faut combiner l'effort physique, la réflexion tactique et l'esprit d'équipe. Cette discipline peut se jouer en plein air comme en salle. L'origine de ce sport vient des États-Unis et les premiers règlements sont apparus vers 1967.
Mais il existe une foultitude d'autres techniques, toutes basées sur le lancé du disque, comme le Goaltimate, le Friskee, le Schtick ou encore le Durango Boot. Des jeux célèbres ont également été adaptés avec un frisbee, comme la Balle aux prisonniers.

Ultimate : les règles de la compétition

L'Ultimate oppose deux équipes qui se composent de cinq joueurs. A chaque joueur correspond un seul adversaire. Le terrain de jeu est une surface de 75m sur 25m. Durant une demi-heure, les joueurs vont se passer le disque du côté de la zone d'en-but de l'adversaire pour marquer des points. Le frisbee ne pas doit rester plus de 10 secondes entre les mains d'un joueur. L'équipe adverse se doit de faire tomber le disque ou de l'intercepter au vol. Si le frisbee tombe par terre, c'est l'autre équipe qui a l'avantage et qui devient attaquant. À la fin de la partie, c'est le groupe qui a le plus de points qui gagne.
Pour devenir un bon "frisbeur", il faut avoir un peu de force, de l'adresse, de la résistance, un sens du fair-play, un goût pour le respect des règles et une bonne dose d'intelligence. C'est un sport mixte qui peut donc être pratiqué par les hommes comme les femmes.

Par Guillaume DaveluyPublié le 08/09/2012
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.