Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un spécialiste du tuning sort une mini moke amphibie

Un spécialiste du tuning sort une mini moke amphibie
Photo: Lazareth auto-moto

C'est une petite curiosité que Lazareth, spécialiste de la personnalisation de véhicules en tout genre, a sorti de ses ateliers : une mini Moke amphibie, taillée aussi bien pour la route que pour les vagues.

La mini Moke est une voiturette de plage, chose qui, à l'origine, n'était absolument pas sa destinée. Sa vocation première a été de servir dans l'armée britannique dans les années 50/60 en tant que véhicule tout terrain parachutable. Les Yankees avaient la Jeep, et bien les British voulaient pareil. Malheureusement, son concepteur, le groupe British Motor Corporation, avait vu trop "léger" et la pauvre a été recalée à cause de pneus trop petits et d'une garde trop basse pour une utilisation militaire. Heureusement, il se trouve que sa construction ouverte, sa petite taille et sa conception tout terrain en font le moyen de locomotion parfait pour frimer à la plage. Brigitte Bardot l'avait bien compris.

C'est donc sur l'une de ces mini Moke que Lazareth a jeté son dévolu. La marque en a fait un véhicule amphibie, capable de naviguer tranquillement sur l'eau avant de rejoindre la terre tout aussi tranquillement, et vice versa. Pour y arriver, les techniciens de l'atelier savoyard (parce que oui, Lazareth est une entreprise française !) ont utilisé un châssis en aluminium, 500 litres de mousse à cellules fermées et beaucoup d'ingéniosité. Le résultat est un véhicule biplace de 450 kg doté d'un moteur 400cc Euro 4 qui atteint les 90 km/h sur terre contre 12 km/h (soit 9 nœuds) sur l'eau.

Deux années ont été nécessaires pour accoucher du véhicule, le temps d'obtenir les homologations route et navigation nécessaires à sa circulation. Il complaît ainsi non seulement aux exigences de la route, mais aussi à celles de la navigation sur mer et eau douce, ce qui en fait, ni plus ni moins, un bateau.

Cela étant, cette mini Moke est officiellement considérée comme un engin de plage manœuvrable dans la bande des 300 mètres et ne nécessite donc aucun permis bateau. En revanche, sur route, un permis B ou B1 est demandé.

La mini Moke amphibie made in France est accessible dès 42 000 euros, plus les 2 à 3 mois d'attente pour sa fabrication. Mais à ce prix, elle est totalement personnalisable !

Voici une démo en vidéo de cet étonnant véhicule :

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.