Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Ouragan : un panneau américain s'échoue en Gironde

Ouragan : un panneau américain s'échoue en Gironde
Photo: Hannes Franck

Aller du New-Jersey à la Gironde par voie maritime est un voyage long. Très long. Et parfois même très très long. Jusqu'à six ans.

C'est le temps qu'a mis un panneau publicitaire à faire la traversée. En effet, le 14 mai 2018, le touriste belge Hannes Franck a trouvé sur la plage du Pin Sec, à Naujac-sur-Mer, un morceau de panneau publicitaire endommagé de 46x51 cm. Comme celui-ci était en anglais, le programmeur bruxellois de 64 ans s'est piqué au jeu d'identifier sa provenance. Le panneau en question était celui d'un agent immobilier, Diane Turton Realtors.

Hannes Franck a envoyé un courriel à l'entreprise pour lui annoncer sa découverte. Le directeur marketing de l'agence, Perry Beneduce, a tout d'abord cru à un canular. Mais celui-ci avait occupé auparavant un poste dans une branche de la société au New-Jersey et s'est souvenu qu'en effet, un tel panneau placé sur une maison à vendre avait disparu de la ville de Brielle... en octobre 2012, emporté par l'ouragan Sandy.

Le "New-York Times" a interrogé Curtis Ebbesmeyer, un océanographe spécialisé dans l'étude des objets dérivants pour essayer de retracer le voyage de cet objet. Selon lui, il existe dans l'Atlantique Nord un gyre qui fait voyager les objets entre le New-Jersey et l'Europe. A raison d'un an et demi par traversée, le scientifique émet l'hypothèse que la pancarte a traversé trois fois l'Océan Atlantique avant de venir s'échouer sur la plage girondine.

Ces voyages ont été le sort de nombreux autres objets flottants, y compris les navires de Christophe Colomb lors de sa traversée. Ebbesmeyer ajoute qu'il a déjà entendu parler d'une anecdote similaire : un panneau électoral est parti de Newfoundland au Canada en 2003 et a été retrouvé en 2007 dans les Cornouailles. Pour le chercheur, c'est tout sauf anecdotique : ces informations lui permettent d'affiner ses modèles !

Par Charles Lorrain
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.