Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Philippe Katerine : La Banane

Le chanteur décalé ne veut plus travailler et vivre tout nu sur la plage ! Seul accessoire réclamé : une banane. Entouré de nombreux figurants, Katerine évolue sur une plage bretonne en scandant ses revendications. Le titre est extrait de son album "Philippe Katerine".

Né en 1968, le vendéen Philippe Katerine n'est pas seulement chanteur. Il est également auteur-compositeur, mais aussi acteur, réalisateur et écrivain. Adepte des morceaux décalés, il a connu un succès public avec son titre "Louxor, j'adore", aux sonorités électroniques.

Le chanteur déjanté a collaboré avec de nombreux artistes, parmi lesquels Christophe Willem, Etienne Daho, Brigitte Fontaine, Julien Doré, Arielle Dombasle ou encore Pink Martini. En 2010, il sort son 9ème album (qui porte tout simplement son nom) dans lequel on retrouve la chanson "La Banane". Le disque compte pas moins de 24 morceaux !

Un peu barrée, comme il se doit, "La Banane" est une ode à la liberté, où l'on retrouve les classiques du genre : ne plus travailler, se passer des supermarchés, se promener sur une plage, vivre nu... et manger des bananes. La naïveté des paroles alliée à la détermination du chanteur rendent la chanson assez hilarante. Le clip, tourné à Locquirec, en Bretagne, poursuit cette bonne humeur avec des images cocasses, où Katerine est entouré de nombreux estivants. Les figurants, prévenus par la presse locale, sont tous arrivés sur le tournage munis de leur propre banane. Ils semblent en tout cas s'en être donné à cœur joie.

Réalisé par Gaëtan Chataigner, le clip a été récompensé comme Clip de l'année aux Victoires de la Musique 2011.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.