Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Julien Doré : Paris-Seychelles

En 2013, Julien Doré renoue avec le succès public grâce à ce titre tiré de l'album LØVE. Dans son clip, un Julien miniature arpente une plage déserte, avec pour seul compagnon un bébé lion. Ne cherchez pas le rapport avec les paroles, le clip est beau, la musique est planante. Et la rencontre de l'enfant et de sa version adulte a quelque chose d'émouvant.

C’est en 2013 que sort « Løve », le troisième album de Julien Doré au titre phare, « Paris-Seychelles ». La chanson est une ballade romantique illustrée par un clip dont on peine à trouver le lien avec le texte.

Le clip, tourné sur la plage de Guimaëc dans le nord-Finistère, révèle une fois de plus le côté décalé du chanteur. Il présente une plage déserte habitée uniquement par un Julien miniature, torse-nu, arborant les mêmes tatouages et les mêmes cheveux décoiffés que l’original, et un lionceau.

La rencontre entre le petit et le grand Julien échoué sur la plage donne à la scène un côté surréaliste. Mais ce clip est peut-être la simple évocation du titre de l’album : "Løve" signifie en effet "lion" en danois.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.