Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Voici le classement des plages où tout coûte cher

La plage, c'est fun. Tellement fun qu'on oublie parfois que c'est aussi un budget. Entre le transat, le parasol et les glaces, la note monte vite surtout si vous êtes sur une plage privée. L'agence de voyages Travelbird a ainsi voulu savoir quelles étaient les plages les plus chères où une bouteille d'eau ou une chaise longue vous coûtera plus que de raison et a sorti, pour la troisième année consécutive, un palmarès des plages les plus coûteuses à la journée.

Commençons avec les 5 plages les plus chères dans le monde :

1/ Anse Vata à Nouméa, Nouvelle-Calédonie, où le coût d'une journée est estimé à 78,57 euros.
2/ Finale Ligure en Ligurie, Italie, avec un coût de 76,59 euros la journée.
3/ Yonaha Maehama Beach à Okinawa, Japon, où une journée en bord de mer coûtera 70,32 euros.
4/ Solanas Cagliari en Sardaigne, Italie. Une journée de plage y est évaluée à 65,46 euros.
5/ Waikiki à Hawai, États-Unis, accessible pour 64,85 euros la journée.

En France, les 5 plages les plus chères sont pratiquement toutes sur la Côte d'Azur. Voyez plutôt :

1/ Plage de Pampelonne, sur la Côte d'Azur. Une journée détente y coûtera 63,45 euros.
2/ Paloma Plage, sur la Côte d'Azur également. Un peu moins chère que la première, mais coûtant quand même 60,43 euros la journée.
3/ L'Écrin, toujours sur la Côte d'Azur, mais pour un coût de 58,09 euros cette fois-ci.
4/ Côte des Basques, à Biarritz. "Seulement" 52,03 euros la journée.
5/ Plage Saint-Clair, sur la Côte d'Azur. S'y prélasser est estimé à 51,34 euros par jour.

Le palmarès de Travelbird se base sur une étude réalisée par l'agence de voyages elle-même dans 90 pays et sur 327 plages différentes. Les critères qu'elle a choisis sont les prix des denrées et services les plus demandés à la plage à savoir l'eau, la glace, le déjeuner, la crème solaire et les frais d'installation (prix d'entrée, s'il y en a, additionné au prix du transat et du parasol). De là, ils ont simplement additionné les coûts pour obtenir le prix d'une journée en bord de mer.

>> A lire aussi : Peut-on se faire arnaquer en bord de mer ?

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.