Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Une baleine de plastique pour alerter sur le sort des océans

Une baleine de plastique pour alerter sur le sort des océans

Les initiatives contre le plastique se multiplient et c'est cette fois-ci en Belgique que la dernière en date fait le buzz : une baleine, tout en plastique, émergeant d'un canal pour rappeler aux passants le combat de tous les instants contre ce fléau.

Le plastique tue l'océan. Chaque sachet, filet et autre bac à linge qui finissent dans la mer polluent et menacent la faune marine. Les particules de plastique sont tellement concentrées en certains endroits qu'elles y forment une soupe. Elles trompent aussi poissons et autres animaux friands de plancton qui les gobent sans se douter de ce qu'ils mangent.

Il y a ensuite les filets à la dérive qui continuent à capturer inutilement du poisson, devenant des filets fantômes. Les sachets en plastique, quant à eux, étouffent les animaux qui les mangent en les prenant pour des méduses, tandis que les bidons, bouteilles et autres récipients en plastique s'agglutinent et forment des mers d'immondices.

C'est dans ce contexte que les Américains de chez Studio KCA ont voulu interpeller l'opinion publique et quoi de mieux qu'une baleine en plastique de 5 tonnes et 11,5 mètres en plein Bruges pour réussir son coup ? Baptisé "Skyscraper (The Bruges Whale)", la gigantesque sculpture est composée de paniers, de bidons et de divers autres objets en plastique qui ont tous comme point commun d'avoir fini à la mer.

L'autre point commun est que tous ces déchets ont été récupérés sur les plages d'Hawaï que les personnes de chez Studio KCA ont visitées une à une pour en collecter le plastique qui s'y est échoué. Dans leurs tâches, elles ont été aidées par les volontaires de la Surfrider Foundation et du Hawaii Wildlife Fund. Une façon de faire d'une pierre deux coups : d'un côté, Studio KCA a nettoyé les cotes de l'archipel, et de l'autre, il a sensibilisé le public sur la nécessité de changer notre manière de faire. En effet, toute cette pollution plastique était à l'origine dans nos maisons et vient de nos villes avant de finir dans l'océan. Voilà de quoi faire réfléchir.

"The Bruges Whales" devrait être visible dans son canal jusqu'au 16 septembre 2018.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.