Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Under the pole : vivre sous la mer pour mieux l'étudier

Under the pole : vivre sous la mer pour mieux l'étudier

Vivre sous la mer, mais quelle drôle d'idée ! C'est pourtant le défi que s'est lancé Under The Pole, une équipe de scientifiques qui veut améliorer notre connaissance des fonds marins. Pour cela, ils ont développé un abri sous-marin simple et facile à déployer.

Car pour protéger l'océan, il faut commencer par le comprendre. C'est une réalité dont Ghislain Bardout et sa compagne Emmanuelle ont conscience depuis longtemps. Voilà pourquoi le couple, amoureux des fonds polaires, a fondé Under The Pole en 2007. L'association organise régulièrement des expéditions sous-marines avec comme objectifs : développer et tester de nouvelles techniques de plongée, mener des recherches scientifiques sur l'océan, et sensibiliser le public en partageant leurs découvertes et leurs aventures.

Under The Pole en est à sa troisième édition, qui a commencé en 2017. Pour l'occasion, l'équipe a décidé de parcourir tous les océans du globe dans un vaste programme étalé sur 4 ans. Cette mission veut toutefois être plus ambitieuse que toutes les autres incursions en mer jamais organisées par l'association, en exploitant un habitat sous-marin pour vivre sous l'eau.

Sobrement baptisée La Capsule, il s'agit d'un abri semi-autonome qui permet à une équipe de 3 plongeurs de vivre sous l'eau. Conçue pour être la moins encombrante possible, elle se compose de deux ballasts remplis d'eau servant d'ancre et d'un habitacle flottant au-dessus telle une montgolfière.

L'abri porte bien son nom puisqu'il fait penser à une gigantesque gélule flottant à l'horizontale entre deux eaux. Ses deux extrémités sont coiffées de deux dômes transparents permettant de surveiller l'océan dans les deux directions, tandis que sous la capsule se trouvent des caméras pouvant filmer à 360°.

La Capsule sert de point d'observation et de base aux plongeurs en exploration tout autour. Ce faisant, ces derniers restent dans le milieu, y menant leurs expériences, se reposant et se restaurant sous l'eau. L'idée est de repousser les limites actuelles des plongées sous-marines afin de permettre aux scientifiques d'avoir le temps d'étudier l'océan comme il faut.

Le dispositif a pour la première fois été déployé en Polynésie française et l'équipe partage ses aventures au travers d'une websérie disponible sur sa chaîne YouTube.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.