Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un surf volant électrique présenté en France

Un surf volant électrique présenté en France

Un surf qui vole à plus de 1 mètre au-dessus de la surface de l'eau, cela relevait de la science-fiction jusqu'à très récemment. Les plus anciens penseront immédiatement à Marty McFly de "Retour vers le Futur 2" et à son skate volant, qui les a fait fantasmer pendant tant d'années. Mais la technologie permettant de faire voler les planches est désormais à nos portes.

Depuis quelque temps, les foils, ces ailes se déplaçant sous l'eau et que l'on place sous la coque d'un bateau ou d'un surf, permettent de surélever un moyen de transport aquatique. Cela réduit les frottements et aide à augmenter la vitesse, tout en offrant des sensations nouvelles.

Takuma, une start-up française spécialisée dans la vente de ces foils, a eu la bonne idée de s'associer à Cyril Coste, un ex-champion junior de Kite-Surf, pour proposer un surf électrique volant.

L'appareil, présenté à Boulogne-Billancourt en juin 2019, a tout pour séduire les amateurs de surf avec une vitesse de pointe de 35 km/h, une autonomie de 1h30 (pour 3 heures de recharge) et l'impression de voler qu'il offre. L'utilisateur pourra régler la vitesse de propulsion via une télécommande Bluetooth (à charge USB) et ainsi profiter de son ride à 1 mètre au-dessus de la surface de l'eau. Cette télécommande affiche le niveau de batterie restant et elle dispose d'une mollette de contrôle de l'accélération.

Pour arriver à un tel résultat, ce surf électrique est équipé d'une batterie étanche de 35.000 mAh qui se place à l'intérieur de la planche, et qui consomme bien moins que ne pourrait le faire un moteur classique.

Le surf volant de Takuma - baptisé l'e-foil – est disponible pour les particuliers mais il faudra toutefois débourser la somme de 6499 euros pour se procurer ce moyen de locomotion aquatique d'un nouveau genre. Un tarif élevé qui réserve pour l'instant la planche à quelques privilégiés. Mais on espère que le succès sera au rendez-vous pour que l'engin se démocratise et qu'on puisse en profiter à notre tour rapidement !

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.