Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un homme tué sur la plage par... un éléphant

Un homme tué sur la plage par... un éléphant
Photo: Jo Munday

C'est un véritable drame qui vient de se dérouler sur une plage thaïlandaise. Le client d'un restaurant a été brutalement tué par un éléphant domestique.

Alors qu'il dînait avec un collègue sur la plage de Rayong, sur la côte Est de la Thaïlande, un homme de 28 ans s'est intéressé à un éléphant qui se trouvait là avec son cornac. Le jeune thaïlandais a proposé d'offrir de la nourriture à l'animal mais celui-ci s'est mis à l'attaquer, lui transperçant la poitrine avec sa défense.

Difficile de dire ce que le pachyderme faisait là, son propriétaire ayant indiqué qu'il essayait de "gagner sa vie", probablement en mendiant ou en proposant des promenades. Car les éléphants sont désormais interdits en ville et dans les lieux publics. Initialement dressés pour transporter des troncs d'arbre, ces animaux sont prohibés pour ce type de tâche depuis 1989. C'est donc dans le domaine du tourisme que leur utilisation est faite aujourd'hui.

Au total, la Thaïlande compte 4000 éléphants domestiques, contre seulement 2500 qui vivent à l'état sauvage dans la nature. Cet accident risque de relancer le débat sur l'utilisation des pachydermes par les hommes et leur proximité avec les touristes.

Par Guillaume Daveluy
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.