Vous utilisez un bloqueur de publicits et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entirement gratuit grce la publicit, non intrusive.
Merci de nous soutenir en dsactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icne rouge situe en haut droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Dsactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un embouteillage sur le sable pour réveiller les consciences

Un embouteillage sur le sable pour réveiller les consciences

A Miami, sur la plage, les badauds sont tombés sur un spectacle plutôt insolite : des voitures de sable attendant dans un embouteillage qui risque fort de durer longtemps. Une performance artistique unique destinée à réveiller les consciences.

Elles sont 66, émergeant à demi de la plage et sagement alignées sur deux voies. Baptisée "Order of Importance", l'œuvre est impressionnante et attire la foule sur la portion de South Beach (Miami) où elle a été installée. Dans le lot, des berlines et des SUV grandeur nature, soigneusement sculptés dans le sable pour donner l'illusion d'un gros bouchon figé dans le temps.

De même couleur et texture que la plage alentour, la construction brouille volontairement les sens. L'embouteillage a ainsi été pensé pour à la fois se fondre dans le décor qui l'accueille et pour en perturber les codes.

Mais le trompe-l'œil est surtout une œuvre engagée. Leandro Erlich, l'artiste argentin à son origine, l'a conçu pour interpeller le public sur le changement climatique et les dangers auxquels le monde va devoir faire face. "Nous devons faire quelque chose" lance-t-il, "Miami Beach est en première ligne. La montée du niveau des eaux est une réalité. D'ici, nous pouvons voir que le changement climatique pourrait affecter la priorité sur tout ce que l'on a construit."

Erlich, connu pour ses œuvres jouant avec les sens du public, a choisi cette installation pour la dualité du sable. Pour lui, on s'en sert pour fabriquer du ciment et pourtant il est insaisissable et symbolise l'éphémère. La métaphore parfaite pour illustrer le changement climatique, une réalité que l'on ne peut nier, mais qui est parfois difficile à appréhender.

L'installation couvre l'équivalent de 80% d'un terrain de football et a nécessité l'emploi d'un revêtement spécial pour permettre aux sculptures de résister aux éléments. Pour autant, tout a été fait pour ne pas polluer la plage et, temporaire, l'œuvre a disparu d'elle-même dans les 2 semaines suivant son inauguration.

"Order of Importance" a été commissionnée par la ville de Miami Beach comme la première d'une suite d'œuvres éphémères qu'elle souhaiterait exposer au public. Il a ainsi eu l'honneur d'ouvrir les festivités lors du Miami Art Week 2019, un événement incontournable pour les collectionneurs et amateurs d'art contemporain.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.