Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un croiseur allemand de 1914 découvert aux Malouines !

Un croiseur allemand de 1914 découvert aux Malouines !
Photo: The Falklands Maritime Heritage Trust

Dans "Première guerre mondiale", il y a "guerre", mais il y a aussi "mondiale". On a un peu trop tendance à réduire ce conflit à l'Europe en général, et au front ouest en particulier. Mais la guerre s'est aussi déportée dans des contrées plus lointaines et plus inattendues. Comme les Malouines, au large de l'Argentine, mais sous souveraineté britannique depuis 1833.

Une flotte allemande venant de Chine, via Tahiti et le Chili, et de retour vers l'Allemagne, passe à proximité de l'archipel en décembre 1914. Pensant ne faire qu'une bouchée de l'émetteur radio britannique qui s'y trouve et qui est protégé par de vieux bateaux obsolètes, l'amiral Maximilian Graf von Spee décide de passer à l'attaque.

Très mauvaise idée, car deux nouveaux croiseurs lourdement armés, le HMS Invincible et le HMS Inflexible, viennent d'arriver en renfort. Si un des navires allemands parvient à s'échapper et sera retrouvé en panne dans l'archipel Juan Fernandez, au large du Chili, les quatre autres sont perdus, dont le Scharnhorst et l'amiral Spee qui est à son bord. Les deux fils de Spee, qui se trouvaient à bord d'autres navires, ont également péri. Cet événement marque la fin des opérations allemandes de surface contre les routes maritimes britanniques.

Une expédition a été entreprise en 2014 afin de retrouver les restes du croiseur, mais les archéologues sont rentrés bredouilles. Si l'emplacement approximatif du naufrage était connu, la technologie disponible n'avait pas permis de localiser l'épave avec précision.

En 2019, une autre expédition est lancée à la recherche de l'épave, ce qui est chose fait le 4 décembre. C'est le navire scientifique Seabed Constructor, qui a déjà à son palmarès la localisation de la Minerve au large de Toulon, qui a retrouvé les restes du vénérable navire par 1600 mètres de fond, à 180 km au sud-est des Malouines. Le seul objet qui avait pu être sauvé du naufrage du Scharnhorst est son pavillon, qui avait été rapatrié en Allemagne. Malheureusement, celui-ci n'a pas survécu à la Seconde guerre mondiale.

En vertu de la loi britannique, le Scharnhorst est désormais considéré comme une sépulture et aucune expédition, notamment touristique, ne doit venir le perturber.

Par Charles Lorrain
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.